Sports
  • Pierre Guillot | Crée le 30.11.2018 à 04h25 | Mis à jour le 30.11.2018 à 10h12
    Imprimer
    Grâce aux 6 points de bonus rapportés par ses équipes jeunes et féminines, la JS Baco (photo de gauche) a arraché le titre de la PH Nord à l\'AS Grand Nord (photo de droite). Photo AV et IC
    FOOTBALL. En possédant cinq équipes jeunes et une section féminine, la JS Baco a été recompensée de ses efforts en faveur de la formation. Les six points de bonus attribués lui permettent de coiffer l'AS Grand Nord sur le fil pour le titre.

    Sur le terrain, le club de Koumac possède bien la meilleure équipe de ce championnat provincial Nord. À son bilan 17 victoires, 4 matches nuls, 2 défaites, 69 buts marqués et 31 encaissés en 23 sorties. Son dernier succès, l’ASGN l’a obtenu samedi dernier sur Goéland Oundjo qui lui rendait visite au stade Tein-Mala sur le score sans appel de 7 à 0.

    Et comme dans le même temps, Baco s’est incliné 2-3 à Canala, face à l’US Gélima, l’écart est passé de 2 à 5 points entre les deux premiers, 55 pour l’une et 50 pour l’autre.

    Six points gagnés

    Oui mais voilà, en sa réunion hebdomadaire du mardi 27 novembre, la Commission provinciale d’organisation des compétitions a décidé de faire appliquer les règlements concernant les équipes jeunes.

    La COC a ainsi attribué 1 point de bonus à chacune des 5 équipes jeunes (U8, U10, U12, U14 et U16) que possède la « Jihesse », 1 sixième point supplémentaire allant à sa section féminine. Soit un total de 6, suffisant pour déborder d’une longueur (56 à 55) l’AS Grand Nord. Voilà qui ôte une grosse épine aux pieds des dirigeants du football nordiste qui avaient vu, avec regret, leur champion 2017, qui n’était autre que l’ASGN, interdit de participation au barrage d’accession par sa fédération de tutelle pour notamment l’absence d’équipes jeunes.

    Il faut croire que l’équipe de Koumac n’a pas su tirer d’utiles leçons de cette amère expérience puisque cette année encore, elle n’avait aucune équipe jeune. Ce qui fait le bonheur de Baco. À la grande satisfaction de son entraîneur Jean-Marc Ounémoa. « J’aurais bien aimé gagner sur le terrain mais voilà, les bonus font partie du jeu », estime-t-il.

    Barrage d’accession

    « Ce titre, c’est le fruit du labeur de toute une équipe. Un grand merci à nos jeunes ainsi qu’à Robert Wayaridri. Merci aussi aux filles et à leur responsable Linda Nerhon. Pour nos joueurs, le travail va continuer pour bien préparer le barrage d’accession. J’ai confiance en mon groupe et comme ça se joue sur un match tout est possible », conclut le technicien.

    Pour ce barrage d’accession, on connaît déjà deux des quatre participants. Il s’agit d’Horizon Patho, 9e de Super Ligue et de Baco, champion de PH Nord. Ils seront en compagnie des champions de PH Sud et des Iles qui ne sont pas encore connus. Un tirage au sort fixera la composition des demi-finales dont les deux vainqueurs viendront compléter un effectif de 10 équipes qui participeront à la Super Ligue 2019.


    2 clubs

    monteront en Super Ligue la saison prochaine. Les deux tickets se joueront entre les champions des trois provinces et Horizon, 9e de l’élite.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS