Sports
  • Mondial 2018. En Métropole aussi la joie était sur tous les visages. Comme en 1998, les Français ont célébré cette victoire dans les rues. À coups de klaxons, avec des fumigènes ou sous une mer de drapeaux tricolores, les supporters ont laissé éclater leur bonheur après le coup de sifflet final du match. La plupart ont veillé très tard dans la capitale, où la célébration populaire a malheureusement tourné aux affrontements avec les forces de l’ordre.

    MERCI DE VOUS IDENTIFIER

    Vous devez avoir un compte en ligne sur le site des Nouvelles Calédoniennes pour pouvoir acheter du contenu. Veuillez vous connecter.

    J'AI DÉJA UN COMPTE
    Saisissez votre nom d'utilisateur pour LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes
    Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
    JE N'AI PAS DE COMPTE

    Vous avez besoin d'aide ? Vous souhaitez vous abonner, mais vous n'avez pas de carte bancaire ?
    Prenez contact directement avec le service abonnement au (+687) 27 09 65 ou en envoyant un e-mail au service abonnement.
  • MEDIAS ASSOCIÉS
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS