Sud
  • Textes et photos de notre correspondante Nadège Bège | Crée le 14.06.2019 à 04h25 | Mis à jour le 14.06.2019 à 08h48
    Imprimer
    Marie a partagé avec les scolaires son savoir-faire en matière de tressage de fibres synthétiques. « Ils apprennent vite. A présent, ils savent tresser ce matériau pour en faire notamment des bracelets, des décorations pour les mariages… », se réjouit la méticuleuse formatrice.
    Bourail. Après la tribu de Table-Unio, les élèves du collège Louis-Léopold-Djiet, faisant partie de l’atelier « Allons à la découverte de la culture kanak », ont mis le cap dernièrement sur le centre culturel Pomémie de Koné. Ils y ont été initiés au tressage et à la gravure sur bambou par des artisans du Nord.

    Laura (à gauche) a enseigné aux petits Bouraillais la gravure sur bambou.


    Avec Sonia et Désiré, les collégiens ont pu découvrir des contes kanak. « J’ai beaucoup apprécié la morale de chacune des histoires racontées », confie Lucas, scolarisé en 5e Segpa.


    Les élèves ont été subjugués par l’exposition « Panier de créations », qui met en exergue les œuvres des artistes et des artisans d’art de la province Nord.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS