Sud
  • De notre correspondante, Nadège Bège | Crée le 30.05.2019 à 04h25 | Mis à jour le 30.05.2019 à 10h10
    Imprimer
    Alain Levant s’est vu épinglé de la médaille de la Légion d’honneur par Jean-Pierre Aïfa.Photo N.B.
    Bourail. Alain Levant, ancien maire de Kaala-Gomen, a été épinglé de la médaille de la Légion d’honneur par Jean-Pierre Aïfa, commandeur de la Légion d’honneur.

    Alain Levant, 67 ans, est une figure bien connue du pays. Elu maire de Kaala-Gomen en mars 1983, il l’a été jusqu’en 2014. Et c’est une autre personnalité de la Brousse qui lui a remis, samedi, la médaille de la Légion d’honneur : Jean-Pierre Aïfa, maire honoraire de Bourail et commandeur de la Légion d’honneur.

    La cérémonie, que le récipiendaire a voulu simple, s’est déroulée en présence de sa famille au Sheraton de Déva. Jennifer Seagoe, Annie Beustes, respectivement présidente et secrétaire de la société des membres de la Légion d’honneur de Nouvelle-Calédonie (SMLH-NC), tout comme le porte-drapeau, Daniel Viramoutoussamy, ont fait le déplacement de Nouméa.

    Mais c’est Jean Pierre Aïfa qui a eu l’honneur d’épingler la médaille sur le revers de la veste d’Alain Levant. « Ton parcours démontre bien l’intérêt indéfectible que tu portes au développement de la Brousse calédonienne et à ses populations. Notamment pour le rééquilibrage », a souligné le commandeur de la Légion d’honneur. « A travers cette distinction que je te remets aujourd’hui, cher Alain, je te transmets la reconnaissance de l’Etat français, des Calédoniens pour tes actions militantes en faveur du développement du pays et du bien-être de ses habitants. Reconnaissance aussi pour le travail de formation que tu as accompli tout au long de ta vie d’enseignant, forgeant les femmes et les hommes qui font aujourd’hui le pays et prennent la relève, notre relève ».

    Alain Levant, très ému, s’esLlors adressé à l’assemblée. « Pour moi cette médaille, c’est une réhabilitation, parce que, quand on fait de la politique, on ne fait jamais l’unanimité. On est beaucoup plus critiqué. Malgré la longue carrière que j’ai effectuée, j’ai eu des doutes, à la fin, de savoir si les choses ont été bien faites ou pas. La Légion d’honneur est là pour dire que les choses ont été faites. Pour moi, c’est un honneur et surtout une réhabilitation du travail réalisé. Je suis très content d’avoir cette distinction. »

    Une longue carrière politique

    Jean-Pierre Aïfa a profité de cette cérémonie pour rappeler le parcours de l’ancien maire. « Ton action politique, tu la débutes en 1980 avec Jean-Marie Tjibaou qui te sollicite pour organiser l’action politique à Kaala-Gomen, l’objectif étant la conquête de la mairie », a souligné le commandeur. « Tu es alors élu conseiller municipal au cours d’une élection partielle. Afin d’assumer ces nouvelles responsabilités politiques et te rendre disponible auprès des électeurs, tu changes de travail. Tu seras nommé successivement à Poum, à Voh puis, définitivement, à Kaala- Gomen en 1983, année où tu conquis la mairie ». « En 2014, Alain Levant fut nommé maire honoraire de Kaala-Gomen par le haut-commissaire », a-t-il ajouté.

    Jean-Pierre Aïfa a aussi évoqué ses autres fonctions, notamment l’enseignement où il a mené une longue carrière, qui le conduira comme directeur des écoles publiques de Kaala-Gomen jusqu’à sa retraite en 2010. Durant son mandat, Alain Levant a occupé à plusieurs reprises des responsabilités dans le bureau de l’association des maires de Nouvelle-Calédonie.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS