Sud
  • De notre correspondante, Nadège Bège | Crée le 11.06.2019 à 04h25 | Mis à jour le 11.06.2019 à 09h58
    Imprimer
    Guidés par Yves Rieu, les jeunes ont pu découvrir des lieux en lien avec le bagne. Photos N.B.
    SUD. Durant une semaine, une classe du collège Saint-Dominique-Savio de La Foa a pris ses quartiers au centre d’accueil permanent de Poé. Au menu : sport, nature et bagne.

    A l’occasion de leur projet patrimoines historique et naturel, vingt-six élèves en classe de 6e A au collège privé Saint-Dominique-Savio, de La Foa, et leurs accompagnateurs ont posé leur valise et leur cartable au centre d’accueil permanent (Cap), la semaine dernière.

    « La partie historique concerne la présence du bagne en Nouvelle-Calédonie à travers des bâtiments. Les patrimoines naturels, c’est surtout la forêt sèche, les écosystèmes et l’environnement. Le Cap est idéal pour cela », explique Laurence Schall, professeure d’histoire.

    Avant de se rendre à Bourail, les jeunes ont commencé leur investigation sur leur commune, en allant visiter l’ancienne maison du commandant du pénitencier de La Foa. « Cette bâtisse est située juste en face de notre collège. Nous avons donc débuté par là et on a élargi ensuite nos investigations », indique la professeure d’histoire.

    A Bourail, les Lafoyens ont pu visiter le musée municipal. « Dans l’après-midi, nous sommes restées sur le site pour s’adonner à divers jeux et pratiquer des activités. Tous les soirs, au Cap, les élèves travaillent sur des documents. A présent, ils ont bien assimilé la différence entre transportés, relégués et déportés », assure Laurence Schall.

    Un travail de fond

    Activités sportives et atelier manuel ont été aussi au programme des enfants durant cette semaine. « Nos jeunes ont pu aussi explorer le platier. Ils ont été encadrés par un agent de la province Sud, qui est monté tout spécialement de Nouméa. Tout comme ils ont pu aussi s’initier au golf, sur le green de Déva », détaille la professeure. « Ce séjour est génial. Je m’amuse bien en apprenant beaucoup de choses », se réjouit Manaari.

    Et son copain Marc de rajouter : « Les visites ont été intéressantes et très enrichissantes. J’ai beaucoup apprécié aussi la sortie en bateau à fond de verre. »

    Les jeunes ont aussi pu s’adonner à des activités sportives.

     

    Pour clore ce séjour, les élèves ont été pris en charge par Yves Rieu, un passionné du passé de Bourail. Ils ont notamment pu faire le tour des bâtiments du bagne de la région : phare, poste de mer, ancienne tannerie du Gabaie, le poste militaire (gendarmerie), le pénitencier des femmes et celui des hommes, le foyer Néméara…

    Pour leur prochaine sortie, ils ont prévu de mettre le cap sur Fort Téremba. Pour leur ultime visite, les collégiens se rendront à Nouville. En fin d’année, les élèves inviteront leurs parents pour présenter le fruit de leur travail via des diaporamas, des expositions…

     

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS