Sud
  • De notre correspondante, Nadège Bège | Crée le 17.04.2019 à 04h25 | Mis à jour le 17.04.2019 à 09h36
    Imprimer
    Lors de cette journée, les informateurs du Centre information jeunesse ont pu faire plus ample connaissance avec le service civique. Photo N.B.
    Bourail. Le centre information jeunesse de la Nouvelle-Calédonie a organisé vendredi au Cap une journée de cohésion en direction des informateurs du réseau.

    Vingt-huit informateurs jeunesse originaires des trois provinces se sont retrouvés au centre d’accueil de Poé pour l’organisation de la journée de cohésion initiée en direction des membres du réseau du Centre information jeunesse de la Nouvelle-Calédonie (CIJNC). « Cette journée a été mise en place pour faire en sorte que les informateurs du réseau puissent se rencontrer et échanger sur leur pratique et en même temps bénéficier d’une formation ou sensibilisation sur un sujet particulier », explique Frédérique Seguin, directrice du CIJNC.

    Cette année, c’est le thème du service civique qui a été choisi. Des débats mouvants ont été organisés pour faire un point sur les connaissances de chacun et pour réajuster le tir si besoin. C’est Yacin Guemmoud, référent service civique rattaché au commissaire de la République, qui est intervenu sur ce sujet.

    Un dispositif assez complexe

    « On a eu l’occasion de travailler sur tout ce qui concerne le service civique. On sait déjà que les équipes le connaissaient assez bien », observe Yacin Guemmoud. « Toutefois, on voulait avoir un échange avec eux et leur apporter des informations supplémentaires afin qu’ils maîtrisent totalement ce dispositif, qui est assez complexe parce qu’il livre plusieurs types de volontariat. Cela a été donc l’occasion de vivre tous ensemble une immersion sur un dispositif qui, aujourd’hui, est éminemment politique et qui a une importance forte sur le territoire. »

    L’après-midi a été consacré à des réflexions sur d’autres thématiques.

    L’opportunité pour les informateurs jeunesse de faire remonter un certain nombre de connaissances.

    A la demande des animateurs, une deuxième opération du genre devrait être organisée pour préparer une journée information jeunesse pays. Il a été décidé que le thème serait « le volontariat ». Il sera décliné suivant les points informations jeunesse sur des thématiques comme l’engagement, le service civique ou encore l’environnement.

    « Cette deuxième journée se profile justement pour travailler autour des montages de projet selon les thématiques qu’ils auront choisies autour du volontariat », a lancé la directrice du CIJNC. « Cette journée s’est très bien déroulée. Ce qui est super, c’est le mélange des informateurs du Nord et du Sud. Ils ont besoin de se rencontrer, car ils ont un métier extrêmement prenant et leurs tâches sont difficiles à reconnaître. »

    Un grand réseau

    Le centre information jeunesse de Nouvelle-Calédonie (CIJNC) est une association de loi 1901 créée le 5 juillet 2012. Son action est principalement soutenue par l’Etat, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, les trois provinces et la mairie de Nouméa. Elle s’inscrit dans le réseau national Information jeunesse porté par le Centre d’information et de documentation de la jeunesse (CIDJ). Il est le centre de ressources d’un réseau de vingt structures Information jeunesse en Nouvelle-Calédonie. Depuis 2015, il est également porteur d’une plateforme régionale de mobilité internationale et européenne des jeunes.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS