Sud
  • De notre correspondante,Nadège Bège | Crée le 13.04.2019 à 04h25 | Mis à jour le 13.04.2019 à 04h25
    Imprimer
    L’épicerie qu’Aurélie Faure et Johan François ont ouverte sur Poé est approvisionnée aussi bien en fruits et légumes frais qu’en produits locaux et artisanaux. Photo N.B.
    Bourail. Une épicerie avec une partie snack s’est installée à Poé. Cette nouvelle enseigne était attendue aussi bien par les habitants du coin que par les gens de passage.

    Dorénavant, les résidents de Poé, tout comme les gens de passage, n’ont plus besoin de se rendre obligatoirement au village de Bourail s’ils leur manquent un produit de première nécessité. Et ceci grâce à la concrétisation du projet d’Aurélie Faure et de Johan François. Tous deux anciennement salariés, elle dans le commerce textile puis le tourisme et lui en tant que cuisinier, ont cessé leur activité respective pour ouvrir cette épicerie.

    Cette nouvelle enseigne, qui se situe juste après l’hôtel de Poé, propose aussi bien des produits frais de saison (fruits et légumes), que des viennoiseries, du pain, de l’épicerie mais également de l’artisanat local. Les gérants ont aussi ouvert un snack, accolé au magasin, où les clients peuvent trouver des poulets rôtis, des plats à emporter, des boissons fraîches, des glaces…

    « Cette épicerie est, pour moi, un mixte de mes deux premières grosses expériences professionnelles », souligne Aurélie Faure. « Ce qui nous a motivés, c’est qu’habitant Poé depuis cinq ans, nous avons constaté que ce type de commerce de proximité manquait. »

    Ce magasin est le premier du genre. « Il est vrai qu’au moment de notre installation sur Poé, il y avait une roulotte. Mais elle ne proposait que deux ou trois petites choses », confie Aurélie Faure.


    Première nécessité et artisanat

    « Là, c’est un gain de temps, autant pour les habitants du coin et des secteurs environnants que pour les touristes, car cela leur évite de retourner au village pour des bricoles ». Et Johan François de compléter : « L’idée était aussi de pouvoir proposer des produits artisanaux et locaux pour les touristes. C’est plus facile d’accès pour eux. Une fois sur Poé, ils n’ont pas forcément le temps d’aller voir les producteurs locaux, car il faut les trouver et qu’ils soient disponibles pour les recevoir. Même nous, qui habitons ici, faisons rarement la démarche d’aller, par exemple, à Nessadiou ou à Néméara chercher du miel ».

    Pour ravitailler leur commerce, les gérants vont soit directement chez les fournisseurs, soit ces derniers viennent les livrer.

    « Certains font la démarche de venir car ils sont contents de voir où sont exposés leurs produits. Quant à ceux qui nous connaissent déjà, on n’hésite pas à aller directement à leur rencontre. Néanmoins, tous les produits frais sont livrés directement au magasin », assure Johan François.

    En tout cas, sa création semble bien accueillie par les habitants de Poé. Les premiers clients ont d’ailleurs afflué dès l’ouverture des portes. C’est le cas de Jean-Hugues Faufingue qui se félicite de cette épicerie de proximité : « C’est une excellente initiative. Ce petit commerce va m’éviter de faire des allers-retours au village pour des produits de première nécessité. Donc, pour moi, c’est une bonne chose. J’ai commencé ce matin, avec les viennoiseries et le pain. »

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS