Sud
  • | Crée le 04.05.2019 à 04h30 | Mis à jour le 04.05.2019 à 04h30
    Imprimer
    Le personnel du consulat de Nouvelle-Zélande est venu en nombre, à Bourail, pour participer à cette action. Photo Caledoclean

    Bourail. En partenariat avec le consulat de Nouvelle- Zélande, l’association Caledoclean a organisé dernièrement une nouvelle plantation de forêt sèche sur le Domaine de Déva. « Une action symbolique car la Nouvelle-Calédonie et la Nouvelle-Zélande sont deux territoires présentant de forts taux d’endémisme et d’espèces végétales remarquables qui constituent un patrimoine local et mondial exceptionnel », a souligné Thibaut Bizien, fondateur et chargé de mission de l’association Caledoclean. Une quarantaine de bénévoles ont participé à cette opération. Rejoints par un groupe d’élèves du lycée professionnel François-d’Assise (LPFA), ils ont pu mettre en terre 550 arbres en une matinée.

    « En cette occasion, nous avons aussi tenu à réserver une parcelle de 50 plants pour rendre un hommage aux citoyens néo-zélandais victimes des attentats de Christchurch. Un geste fort accompagné d’un discours du consul de Nouvelle-Zélande et accompagné de ses équipes », a indiqué Thibaut Bizien. « Aujourd’hui, c’est la onzième plantation sur ce site classé au patrimoine mondial de l’Unesco avec plus de 6 950 arbres mis en terre. Parmi les espèces plantées, certaines sont classées sur liste rouge par l’UICN [Union internationale pour la conservation de la nature] et menacées d’extinction mondiale. Elles ont été réintroduites dans le milieu dans des intérêts de conservation et d’enrichissement du milieu. Un engagement que nous comptons bien poursuivre avec encore deux plantations prévues cette année, auxquelles les volontaires y sont bienvenus. »

    Les dates seront publiées directement sur la page Facebook de Caledoclean.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS