• | Crée le 28.06.2020 à 12h05 | Mis à jour le 28.06.2020 à 18h38
    Imprimer
    A La Foa, le dépouillement a commencé dans les quatre bureaux de vote. Photo J.-A.-G.-L.

    [18h38] Le dépouillement a également commencé à Thio, où les électeurs se sont exprimés dans quatre bureaux de vote pour départager les candidats d'une triangulaire.

     

    Joseph Goromido, maire sortant Uni, et Edwin Billiet, de Koné autrement, suivent de près le décompte des voix à la salle Au Pitiri, au village de Koné.

     

    Début du dépouillement dans les quatre bureaux de vote de La Foa.

     

    [18h25] Le dépouillement a également commencé au bureau de vote numéro 1 de Poindimié.

     

    [18h12] Le dépouillement a débuté à la salle Au Pitiri, à Koné. La participation a atteint 54,88% au bureau de vote principal de la commune. 461 des 840 électeurs inscrits s’y sont rendus.

     

    [18h10] Le dernier votant à Ouvéa, rentré juste avant 18 heures, a glissé son bulletin dans l'urne. Quelques retardataires, porteurs de procurations, arrivent quelques secondes après la fermeture des portes, ils ne sont pas autorisés à voter. « 18 heures, c'est 18 heures, on n'y peut rien. »

     

    [18h05] Les bureaux de vote ont fermé et le dépouillement a débuté à Païta.


    Sonia Backès et Harold Martin sont présents au dock socioculturel.

     

    [18 heures] A l’île des Pins, où les enjeux sont de taille, les Kunié ont répondu présent. A 17 heures, le taux de participation était de 73%. Un score en hausse par rapport aux 69% à l’issue du premier tour. Et à quelques minutes de la fermeture des bureaux de vote, les électeurs font encore le déplacement.

     

    [17h38] Pic d'affluence au bureau de vote de la mairie d'Ouvéa, à 30 minutes de la fin du scrutin.

     

    [17h35] A Yaté, le taux de participation était de 68% à 17h20. A l’issue du premier tour, la participation était de 73%. (photo : Marie Renée Tiha)

     

    [17h32] A 17 heures, 40,1 % des électeurs de Dumbéa avaient voté. Ils étaient 46,2 % au premier tour, et 54,6 % en 2014 à 16 heures. L'après-midi aura été très calme, selon les assesseurs.
    Au bureau numéro 2 de l'hôtel de Ville par exemple, 335 électeurs se sont déplacés aux urnes sur les 832 inscrits. Des chiffres qui pourraient être en lien avec les résultats du premier tour, selon plusieurs responsables de bureaux. Les 49,01 % des voix récoltés par Georges Naturel le 15 mars pourraient avoir donné le sentiment aux Dumbéens que l'élection était jouée d'avance.

     

    [17h29] A une heure de la fermeture des bureaux de vote, la commune de Thio enregistrait un taux de participation global de 54,9%.

     

    [17h15] Maurice Tillewa, en tête à l'issue du premier tour avec 44,1% des suffrages, a voté au bureau numéro 1 d'Ouvéa, à 17 heures. Il a été maire UC de la commune, de 2008 à 2014, et est l'actuelle tête de liste Cap sur l'avenir.

     

    [17h08] « On ne sent pas une vraie dynamique de vote », observe un assesseur du bureau de vote numéro 1 de Poindimié. Le taux de participation sur l’ensemble de la commune était de 50,47% à 15h20. Les électeurs semblent se diriger plus massivement vers les isoloirs en cette fin de journée « après la plage, la balade ou la sieste », plaisante l’assesseur.
    Au premier tour, le taux de participation était de 54% à la fermeture des bureaux.

    Le taux de partiicpation était également bas, avec 43,21% à 17 heures, au Mont-Dore.

     

    [16h53] A 16h30 seuls 458 électeurs sur les 879 inscrits avaient voté au bureau de la mairie de Païta, soit environ 52% des électeurs inscrits. « C’est très calme », commente un des responsables du bureau. Au dock socioculturel de Païta, la participation était de 45,95 % à 16 heures contre 52,32% le 15 mars pour le premier tour.

    Au Mont-Dore, l’écart ne s’est pas résorbé malgré une possible participation plus élevée attendue en fin d’après-midi. La participation est de 39,16% à 16 heures, contre 45,57% le 15 mars.

    A Ouvéa, la participation était 52% à 16 heures, un bon score selon les responsables du bureau de vote numéro 1 à la mairie, tenu par le maire sortant Boniface Ounou, qui estiment que beaucoup de votants vont arriver d'ici 18h, pour ensuite rester et assister au dépouillement.

     

    [16h40] A 16 h 30, l’estimation du taux de participation s’élève à 35,26 %, vient d’indiquer le haussariat. Le deuxième tour de ces élections municipales, intervenu trois mois après le premier tour (le 15 mars dernier) en raison de la crise sanitaire ne semble donc pas avoir mobilisé l’électorat.

     

     

     

    [16h19] Dernière ligne droite dans le duel entre le ticket Metzdorf-Brinon et Calédonie ensemble à La Foa
    A 16 heures, 2 330 électeurs s’étaient rendus dans les urnes des quatre bureaux de vote réunis au centre socioculturel de La Foa. Une participation de 69%, légèrement en deça de la situation au premier tour (71%). « Les électeurs s’étaient précipités pour voter au premier tour à cause du cyclone. Là le contexte est différent », confie un observateur.
    L’enjeu est de taille pour la liste L’Union pour La Foa, tirée par le duo Nicolas Metzdorf (Générations NC) et Lionnel Brinon (Avenir en confiance) qui pourrait faire basculer la commune dans l’après Calédonie ensemble. Depuis 1989, la municipalité est tenue par Philippe Gomès (1989-2008) et Corinne Voisin (2008-2018). Cette fois-ci, c’est Marielle Keletaona-Cheval qui représente Calédonie ensemble.
    Au premier tour, elle avait recueilli 635 voix (25,69%) contre 702 voix pour Nicolas Metzdorf (28,4%) et 518 voix pour Lionnel Brinon (20,95%). Il faudra aussi regarder de près le score des indépendantistes et de la liste de Pierre Monéfara qui avait convaincu 382 électeurs (15,45%) au premier tour.

     

    [16h15] A Thio, près de la moitié des électeurs (48%) s'est exprimée, à 16 heures. 409 votants à la Mairie, 261 à la Mairie annexe, 180 à Borendy et 211 à la tribu de Saint-Pierre. Le maire sortant (photo), Jean-Patrick Toura, est également passé aux urnes au bureau de vote numéro un (mairie).

    [16h01] Moins de votants qu’au premier tour à Bourail. Pour ce second tour, les bouraillais semblent moins pressés de se rendre dans les bureaux de vote. A 10 heures, sur les 4519 inscrits seuls 1237 électeurs sont passés aux urnes. Comme il fait beau, nombreux ont déclaré vaquer à leurs occupations habituelles avant de venir voter.

    A Pothé, les électeurs n’ont pas été non plus nombreux à se rendre dans le bureau de vote installé dans la maison commune. A 12 heures, seuls 196 électeurs   sur les 846 inscrits dans ce bureau avaient déjà glisser leur bulletin dans l’urne. « Par rapport au premier tour, le nombre de votants se tient. Peut-être que les gens vont venir un peu plus tard dans la la journée » indique Jocelyne Montazi, la présidente du bureau de Pothé.

     

    [15h54] A Voh, 2 412 électeurs doivent voter ce dimanche, répartis sur sept bureaux de vote. Trois listes sont encore en course.
    Le 15 mars, celle de Joël Boatate Kolekole, de l’Union nationale pour l’indépendance, avait recueilli 48,62% des voix au premier tour. Reine Këdia, de Ensemble Vook, avait reçu l’adhésion de 408 électeurs (26,25% des suffrages exprimés) et celle Emmanuel Louisy-Gabriel, Avec vous pour le renou’Voh, avait obtenu 16,14%.

    Au village, 897 électeurs sont inscrits en mairie. A 15h15, 460 ont voté, soit une participation de 51,28%. De nombreux pick-up tractent des bateaux qui rentrent d’une journée en mer. Leurs occupants prennent doucement le chemin des isoloirs.

     

    [15h30] A Dumbéa, voter « pour choisir qui va prendre les rênes de notre commune »…

     

    [15h16] « La motivation n’y est pas » déplore Henri Poagnide, responsable du bureau de vote de Tyé à Poindimié où quatre tribus exercent le devoir de citoyen. A 14h30, seuls 276 électeurs sur 561 inscrits ont voté. Alors qu’au premier tour, plus de 55% des habitants s’étaient déplacés vers l’isoloir en fin de matinée et « malgré le mauvais temps ! » observe Henri Poagnide. « Est-ce l’effet aujourd’hui du COVID-19 ? Possible. Où fait-il trop beau ? »

     

    [14h56] A la mi-journée, les quatre bureaux de vote de la commune de Thio enregistraient un taux de participation global de 35,44%. Les 2 198 inscrits s'y sont mobilisés en fin de matinée surtout. A 13 heures, 302 électeurs s'étaient exprimés au bureau de vote numéro un de la Mairie, 213 au bureau de la Mairie annexe, 111 à celui de Borendy et 153 au bureau de vote de la commune de Saint-Pierre. Dans cette triangulaire, le maire sortant Jean-Patrick Toura fait face à la liste de Henri Kainda et à celle de Jean-Marie Ayawa. Au premier tour, l'abstention pour élire le premier édile  y avait été forte : 44%.

     

    [14h42] La participation globale des six bureaux de vote que compte la commune de Canala s'élevait, à 14 heures, à 49%. 3514 inscrits s'y prononcent aujourd'hui dans une quadrangulaire où le maire sortant, Gilbert Tuyienon (UC) brigue un deuxième mandat, face à Bernadette Midja ep. Mero (UNI), en deuxième position lors du premier tour de scrutin le 15 mars dernier, et deux listes emmenées par Fabio Joredie et Jean-Michel Mayet.

     

    [14h30] A Koné, 4975 électeurs sont appelés aux urnes ce dimanche, dont vingt-deux jeunes qui ont eu 18 ans dans l’entre-deux-tours et qui sont admis à participer au scrutin. Trois listes sont en compétition. Celle de Thierry Gowecee, de l’UC, est arrivée en tête le 15 mars, avec 36% des voix. Joseph Goromido, maire sortant Uni Palika, qui a voté à la mi-journée à la tribu de Netchaot, à rassemblé 34,91% des suffrages, devant Koné autrement, liste « apolitique » conduite par Edwin Billiet, qui a receueilli 29,10% des voix. Les trois candidats n’étend séparé les 15 mars que par 203 voix, la participation risque d’être aujourd’hui déterminante. Elle s’était établie à 60,49% le 15 mars.

     

    [14h20] La faible participation se confirme à Dumbéa, avec seulement 29,1 % de votants à 14 heures. Au premier tour, alors que la participation était déjà bien en dessous de celle de 2014, 36,9 % des électeurs inscrits s'étaient rendus aux urnes à 14 heures.
    À Koné, à la salle Au Pitiri, bureau de vote principal de la commune, la participation est de 35% à 13h30, un taux équivalent au premier tour, le 15 mars. 840 électeurs sont inscrits à ce bureau de vote.

     

    [13 heures] A Hienghène, au bureau de vote de Ouaième tenu par le candidat UC Bernard Ouillatte, 70 habitants se sont déplacés vers l’isoloir ce dimanche matin, sur 216 électeurs inscrits. Au premier tour des élections municipales, 114 administrés avaient voté en ce lieu lors de la journée.

    D’après des candidats et électeurs de Hienghène, cette journée de vote a démarré timidement en raison de la messe mais aussi de la fête patronale de Saint-Pierre organisée à la tribu de Ouaré. La participation est remontée à partir de 10 heures.

     

    [12h50] A Poya, « faire son devoir de citoyen en venant voter »…

    [12h40] A Dumbéa, la participation atteint 17,4 % à 11 heures, contre 21,8 % au premier tour à la même heure.

     

    [12h30] Paroles d'électeurs à l'île des Pins.

     

    [11h45] L’estimation du taux de participation, à 12 heures, est de 17,23 % sur tout le pays, selon le haussariat, soit quatre points de moins (21 %) qu'au premier tour, le 15 mars dernier, à 12 heures.
    En 2014, le taux de participation était de 27,82 % au second tour des élections municipales.

     

     

     

     

    [11h45] Forte affluence dans les sept points de vote à Ouvéa. Ici, des électeurs au bureau de vote de Weneky, au nord d'Ouvéa, ainsi qu'à Saint-Joseph.

     

    [11h30] Au bureau numéro 9, situé dans l’enceinte de la mairie annexe de Plum, la participation à 11 heures est de 15,63% (168 votants sur 1075) contre 20,82 % au premier tour (223 votants). Soit une baisse de plus de 5 points. Si, dans la plupart des bureaux, on constate que les électeurs absents au premier tour ont fait le déplacement aujourd’hui, ceux qui étaient venus voter la première fois seraient cependant moins nombreux.

     

    [11h27] A Koné, Edwin Billiet, de Koné autrement, qui a réuni 29,10% des voix au premier tour, a voté, à l’école Les Alamandas. Au total, 586 électeurs sont inscrits à ce bureau de vote.
    A 11 heures, la participation y était de 28% (164 votants). Une fréquentation moindre que le 15 mars. Ce jour-là, le chiffre de 50% de votants avait été atteint à 13 heures. La participation s’était établie à 55% à la clôture du bureau, à 18 heures.
    « Il fait beau, les gens doivent en profiter, ils viendront sûrement dans l’après-midi », estime Edwin Billiet, qui observe le déroulement du scrutin en faisant le tour des douze bureaux de vote de la commune. Le candidat met d’ailleurs le cap sur les bureaux de vote installés en tribu.

     

    [11h20] La participation était de 7,9% à Népoui (Poya) à 9 heures, ce matin.

     

    [11h06] 2 198 inscrits sont appelés à voter aujourd'hui dans les quatre bureaux de vote de la commune de Thio. C'est neuf de plus qu'au premier tour, où le maire sortant Jean-Patrick Toura avait été crédité de 42% des suffrages. La participation à 10 heures était de 22,79%.

     

    [10h55] Maire sortant et candidat à sa réélection, Georges Naturel a voté à l'instant à la Maison de la jeunesse. Il avait atteint 49,01 % des suffrages exprimés lors du premier tour, le 15 mars.

    [10h25] Cynthia Jan, candidate Générations Dumbéa, arrivée en troisième position au premier tour avec 13,31 % des voix, a voté à 10 heures au bureau 14 de l'école L'Oasis.

     

    [10h25] A l'île des Pins, le second tour se présente sous forme de triangulaire : Christophe Vakié, candidat Les Républicains (32,4%) et maire par intérim. Arnold Apikaoua, UC FLNKS (29,5%). Et Régis Vendégou, FLNKS (22,6%). Plus de 1 700 électeurs sont inscrits à Kunié et appelés à voter aujourd'hui.
     

    [10h23] A Népoui, plus important bureau de vote de Poya, 798 électeurs sont appelés à voter. A 9 heures, la participation y était de 7,9%

     

    [10h02] A Païta, dans les bureaux du dock socioculturel, on enregistre un point de moins de participation sur la première heure, par rapport au premier tour.

     

    [10h01] Daniel Goa, président de l’Union calédonienne, a plongé son bulletin dans l’urne au bureau de vote numéro 1 de Hienghène tenu par le maire sortant et candidat, André Lévy. Échanges de quelques mots et de plaisanteries entre deux adversaires du jour.

     

    [9h44] Milakulo Tukumuli a voté au bureau de vote de l’école Robert-Abel.

     A Païta, dans les bureaux du dock socioculturel, on enregistre 1 point de moins de participation sur la première heure, par rapport au premier tour.

    [9h28] A Poya, Jacques Bousquet, candidat de la liste Poya Neko Horizon 2026, évoque la participation possible dans la commune. « Je pense que nous aurons un peu plus de votants aujourd’hui (qu’au premier tour). Tout le monde a fait un gros travail sur les abstentionnistes », explique l’actuel premier adjoint.
    Au premier tour, le 15 mars, 34,75% des électeurs de la commune à cheval sur la province Nord et la province Sud ne se sont pas rendus aux urnes, soit 864 personnes.

    [9h28] Comme au premier tour, une poignée de votants, qui se succèdent depuis à un rythme tranquille, ont attendu l’ouverture des portes de la mairie, ce matin, au Mont-Dore.
    A 9 heures, le bureau de vote numéro 1, tenu par le maire sortant Eddie Lecourieux, avait enregistré 45 votants sur 913 inscrits soit près de 5% de participation, dont un nombre important qui n’avait pas fait le déplacement au premier tour selon les assesseurs.


    21 533 électeurs (sur 27 620 habitants) sont attendus jusqu’à 18 heures (17 heures pour l’île Ouen) dans l’un des 25 bureaux de vote de la commune.

    [9h23] A Poya, ce dimanche, 2 497 électeurs sont appelés aux urnes. Ils étaient 2 486 à avoir voté le 15 mars. Six bureaux de vote sont ouverts (mairie, Gohapin, Népoui, Montfaoué, Moindah et Nekliai). Présidente du bureau vote numéro un, Yasmina Medzorf, maire sortante, observe une « fréquentation normale », depuis l’ouverture du scrutin, à 8 heures.
    Trois listes sont en compétition sur la commune : FLNKS Neko Poya, conduite par Evelyne Goro Atu (46,94% au premier tour) ; Poya Neko horizon 2026, de Jacques Bousquet, premier adjoint (37,07% au premier tour) et Construisons et développons Poya autrement, emmenée par Claude Pelletier (15,99% le 15 mars.)

     

    Qui est arrivé en tête au premier tour ? Quels sont les forces en présence dans chaque commune ? Cliquez sur le tableau, ci-dessous, pour retrouver les résultats du premier tour de ces élections municipales, commune par commune.

     

    [8h46] À Saint-Joseph, bureau de vote numéro trois, au nord d'Ouvéa, on vote sans arrêt depuis 8 heures. Le second tour prend la forme d'une quadrangulaire. En tête à l'issue du premier tour : Maurice Tillewa, liste UC «Cap sur l'avenir» avec 44,1% des suffrages exprimés (ne lui manquait alors que 160 voix pour être élu dès le premier tour). Trois autre listes sont en course : Palika Uni Iaai, PT-Mnis et Ensemble osons le changement, seule liste loyaliste.


    Beaucoup de procurations, 1 300 au premier tour, pour 4 458 électeurs et 3401 habitants. Ce dimanche, un électeur peut, exceptionnellement, être le mandataire de deux procurations, une règle connue tardivement par la plupart des partis. Le décret d'application est passé mardi mais l'information n'est arrivée sur l'île que jeudi.

    [8h45] A Païta, de nombreux électeurs sont venus tôt pour être à l’heure à la messe. Le taux de participation était de 57,36% au premier tour, un taux bas comparé à celui des élections municipales de 2014 (près de 70%).

    [8h40] À l’île des Pins, il y a de l’attente dans le bureau de vote de la mairie de Vao.

    [8h30] A Dumbéa, les trois bureaux de vote de l'hôtel de Ville ont égaement ouvert à 8 heures, mais peu d'électeurs ont fait le déplacement pour l'instant. Au premier tour, le taux de participation n'avait pas dépassé 48 %.

    [8h15] Les bureaux de votes ont ouvert à 8 heures, ce dimanche matin, dans les vingt-deux communes où les électeurs sont appelés à voter pour la liste de leur choix dans le cadre du second tour des élections municipales.
    A Païta, le parking du dock socioculturel est plein et le scrutin a débuté, comme dans le reste du pays. Le maire sortant, Willy Gatuhau, est présent.


    Au total, 14 925 électeurs sont attendus dans les 19 bureaux de vote de la commune.

    Trois mois et demi après le premier, le second tour a débuté dans vingt-deux des trente-trois communes de Calédonie. Et 115 129 électeurs sont appelés aux urnesLe point sur les enjeux de ces municipales.

  • VOS RÉACTIONS