• | Crée le 11.07.2018 à 11h02 | Mis à jour le 11.07.2018 à 11h04
    Le type de spécimen à l'origine de cette alerte n'a pas encore été déterminée. Photo Shutterstock

    Dans un communiqué diffusé ce mercredi matin, la direction des affaires sanitaires et sociales (Dass) émet plusieurs recommandations à l'attention des plongeurs et plaisanciers, après une alerte aux méduses dangereuses dans le secteur sud-ouest du lagon. Les spécimens ne sont pas encore connus.

    Tout commence dimanche dernier, lorsque plusieurs personnes ont été piquées par des méduses. La Dass a été alertée sur sept cas de ce type, qui présentaient tout ou partie des symptômes suivants : douleurs vives puis douleurs profondes et diffuses, sensations de brûlure, sensation de froid, tremblements, gonflement de la zone touchée, hypothermie, vomissements, difficulté à respirer.

    Ces personnes étaient pour la plupart en combinaison de plongée intégrale, précise la Dass.

    Les zones de baignade concernées se situent dans un périmètre allant de l’îlot Ténia à hauteur de la passe de Saint-Vincent, en passant par l’îlot Goldfield à hauteur de la passe de Uitoé et dans la zone de l’îlot Mba. Il est probable que la zone concernée soit plus étendue.

    En conséquence, la DASS recommande :

    - de ne pas se baigner dans ces différents lieux pour le moment.

    - de ne pas tenter de toucher ces méduses si elles sont observées dans une autre zone géographique.

    En cas de piqûre et de symptômes importants, il est conseillé de se rendre chez son médecin rapidement.

    Les services compétents travaillent actuellement à l’identification du spécimen de méduse impliqué, conclut le communiqué.

  • VOS RÉACTIONS