• © 2019 AFP | Crée le 18.04.2019 à 00h18 | Mis à jour le 18.04.2019 à 00h20
    Imprimer

    Un juge d'instruction a ordonné un procès devant le tribunal correctionnel à Paris pour l'oncle du président syrien Bachar al-Assad, soupçonné de s'être frauduleusement bâti en France un empire immobilier, estimé à 90 millions d'euros, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

    Le juge parisien Renaud Van Ruymbeke a renvoyé sur les bancs des prévenus Rifaat al-Assad, 81 ans, afin qu'il soit jugé pour "blanchiment en bande organisée" de fraude fiscale aggravée et de détournements de fonds publics aux dépens de l'Etat syrien, selon l'ordonnance dont a eu connaissance l'AFP. Ancien pilier du régime syrien, le frère de l'ex-président Hafez al-Assad, dont la fortune colossale en Europe avait attiré les soupçons de la justice, est soumis depuis sa mise en examen en juin 2016 à un contrôle judiciaire.

  • VOS RÉACTIONS