• T.G. | Crée le 11.02.2019 à 11h28 | Mis à jour le 11.02.2019 à 14h01
    Imprimer
    Photo archives LNC

    La série OPJ Pacifique Sud sera tournée sur le Caillou du 20 mars au 5 juin prochains, en semaine, et essentiellement sur Nouméa et le Grand Nouméa. En décembre dernier, la production avait auditionné près de 80 candidats et avait prévu environ 40 seconds rôles, et 150 à 200 figurants, pour l'ensemble du tournage des 50 épisodes de 26 minutes.

    Une nouvelle campagne de recrutement de figurants vient d'être lancée. Si l'aventure vous tente, sachez que pour être figurant dans la série OPJ Pacifique Sud, il faut :
    - des gens de toutes ethnies à partir de 16 ans
    - être disponibles pour une journée complète comprise entre 6h30 et 18h30 ou 6 heures et 18 heures
    - être résident de Nouvelle-Calédonie
    - pouvoir se déplacer au plateau par vos propres moyens

    Si vous êtes intéressé(e), la production vous invite à lui envoyer par mail deux photos récentes (visage + de la tête aux pieds), en précisant vos nom, prénom, âge, ville, téléphone et en mentionnant vos disponibilités.

    La série OPJ Pacifique Sud, c'est 50 épisodes de 26 minutes qui seront diffusés quotidiennement en semaine sur NC la 1ère, et un format de 110 minutes qui compile les cinq épisodes hebdomadaires.

    Le synopsis de la saison 1
    La saison 1 d’OPJ, Pacifique Sud met en scène Clarissa, capitaine de police d’origine réunionnaise, et commandante de brigade dans un quartier populaire de Nouméa. Aussi brillante qu’obstinée, la jeune femme est, comme l’indique le titre de la série, à la tête d’un groupe d’enquêteurs : des officiers de police judiciaire. C’est leur histoire, et leur quotidien, mais aussi leurs confrontations avec les maux ordinaires de notre société que la fiction racontera. La série entend ainsi sortir du strict cadre policier pour adopter un point de vue particulier, s’ancrer dans le quotidien, du petit-déjeuner familial à la discussion de couple sur l’oreiller. Car Clarisse est également la mère de deux ados, et une jeune veuve. Nos OPJ ont des journées chargées, comme chacun : ils font les courses, payent leurs factures, se rendent aux réunions de parents d’élèves… sans oublier leurs histoires d’amour.        

  • VOS RÉACTIONS