• | Crée le 17.04.2019 à 10h43 | Mis à jour le 17.04.2019 à 10h45
    Imprimer
    Photo Archives LNC

    Le tribunal pour enfants a relaxé un jeune homme de 19 ans qui avait été jugé fin mars dans l'affaire de l'incendie de Cellocal. Le prévenu était mineur au moment des faits, en mars 2017.

    Tout au long de l'enquête, le jeune homme se disait innocent. Lors de l'audience du 27 mars dernier, la défense du jeune homme avait pointé « des aveux obtenus sous pression, et qui reposaient sur des suspicions et non des preuves matérielles », avait indiqué Me Barbara Brunard.

    Le parquet avait requis une peine de cinq ans de prison, dont 18 mois avec sursis et mise à l'épreuve.

    Plus d'informations à lire dans votre édition de demain jeudi, en pages Pays.

  • VOS RÉACTIONS