• © 2019 AFP | Crée le 13.10.2019 à 04h46 | Mis à jour le 13.10.2019 à 04h50
    Imprimer

    La principale organisation indigène d'Equateur a annoncé samedi qu'elle acceptait de participer au "dialogue direct" proposé par le président Lenin Moreno, après dix jours d'une crise sociale sans précédent provoquée par des réformes économiques en échange d'un prêt du FMI.

    "Après un processus de consultation avec les communautés, organisations, peuples, nationalités et organisations sociales, nous avons décidé de participer au dialogue direct" avec le chef de l'Etat, a indiqué la la Confédération des nationalités indigènes de l'Equateur (Conaie) dans un communiqué.

  • VOS RÉACTIONS