• A.F. | Crée le 11.05.2019 à 20h08 | Mis à jour le 11.05.2019 à 22h17
    Imprimer
    Éliminé en phase de groupes en 2017, Hienghène soulève le trophée dès sa 2e participation au tournoi océanien. (Photo A.F.)

    La finale de la Ligue des champions océanienne de football a réuni plus de 7 000 spectateurs ce samedi en début de soirée au stade Numa-Daly : Hienghène, entraîné par Félix Tagawa, l'a emporté 1-0 face à Magenta grâce à un lob déclenché depuis son propre camp par l'attaquant Antoine Roïné (62e), entré en jeu six minutes plus tôt.

    L’équipe nouméenne, coachée par Alain Moizan, aurait quant à elle pu ouvrir le score en début de partie sur une splendide volée du capitaine Jean-Brice Wadriako, claquée en corner par le gardien nordiste (13e).

    L'avant-centre et capitaine de Hienghène, Bertrand Kaï, 35 ans, meilleur joueur océanien en 2011, a été désigné meilleur joueur du tournoi. Son coéquipier Rocky Nyikéine, encore plusieurs fois décisif ce samedi, a été élu meilleur gardien.

    Hienghène devient le premier club calédonien à remporter le tournoi continental. Il pourrait participer en fin d'année, probablement en Chine, au 1er tour de la Coupe du monde des clubs.

    Plus d'informations dans votre édition du lundi 13 mai.

  • VOS RÉACTIONS