• | Crée le 02.07.2020 à 09h52 | Mis à jour le 02.07.2020 à 10h09
    Imprimer

    C'est un virage à 180 degrés. A l'âge de 89 ans, Gaston Flosse, concepteur du statut d’autonomie et premier président d’une Polynésie française autonome en 1984, a déclaré qu'il était désormais « souverainiste », hier soir (mardi à Tahiti), sur le plateau de la chaîne Tahiti Nui Télévision (TNTV). 

    Etat souverain associé
    Ardent défenseur de la présence de la France en Polynésie, celui que l'on surnomme « Le Vieux lion » a été pendant quarante ans l'adversaire des idées indépendantistes prônées par Oscar Temaru. « Mais l’autonomie est arrivée à ses limites », a-t-il déclaré. Gaston Flosse souhaite désormais que la Polynésie devienne un « État souverain associé à la France » et réclame un référendum.

    « La volonté d'aboutir »
    « L’indépendance, ça fait quarante-trois ans qu’on en entend parler, ça n’a pas avancé d’un centimètre. Nous, nous sommes décidés, nous avons la foi et la volonté d’aboutir, et nous aboutirons », a-t-il martelé, avant d'annoncer un changement de nom et de ligne politique pour son parti, le 29 août.

    A lire aussi : « Gaston Flosse ne peut pas se présenter à Papeete »

     

  • VOS RÉACTIONS