• © 2017 AFP | Crée le 02.03.2017 à 05h51 | Mis à jour le 02.03.2017 à 05h55
    Imprimer

    Les Lords britanniques ont donné un coup de frein au calendrier du gouvernement sur le Brexit en votant mercredi un amendement destiné à protéger les droits des trois millions de citoyens européens vivant au Royaume-Uni.

    Ce vote ne remet pas en cause le projet de loi autorisant l'activation de l'article 50 du Traité de Lisbonne, mais va retarder l'adoption de ce texte permettant de lancer la procédure de divorce d'avec l'Union européenne.

  • VOS RÉACTIONS