• | Crée le 18.10.2019 à 15h32 | Mis à jour le 18.10.2019 à 15h32
    Imprimer
    Le mis en cause a été présenté au magistrat instructeur et mis en examen du chef de violences volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner. Photo Archives LNC Archives LNC

    La justice a condamné ce vendredi matin un homme d'une vingtaine d'années à la peine de huit mois de prison ferme.

    Le 20 septembre 2018, il est entré de force chez son ex-compagne, à Dumbéa, pour se venger d'une rupture récente.

    Il a, d'abord, donné des coups de hache dans la porte d'entrée, puis dans le canapé et le frigo avant de lui asséner un coup de couteau dans le dos.

    Plus d'informations dans votre édition du week-end.

  • VOS RÉACTIONS