fbpx
  • © 2019 AFP | Crée le 09.12.2019 à 18h34 | Mis à jour le 09.12.2019 à 19h01
    Imprimer

    Le nombre de personnes nécessitant une aide alimentaire d'urgence dans 16 pays du Sahel a plus que doublé fin 2019, à 9,4 millions de personnes, avec la montée de l'insécurité et des violences intercommunautaires, selon une réunion d'experts et de gouvernements qui se tient lundi à Paris.

    Les trois pays africains les plus touchés par la faim (en phase de "crise", au stade 3 sur une échelle de 5) sont le Nigeria (4 millions de personnes), le Niger (1,5 million) et le Burkina Faso (1,2 million), tandis que l'insécurité a provoqué une "forte augmentation" du nombre de personnes déplacées hors de leur foyer, "accentuant la pression sur les ressources alimentaires" et la désorganisation des "moyens d'existence locaux" comme les marchés, a indiqué le Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA) basé au siège de l'OCDE à Paris.

    MERCI DE VOUS IDENTIFIER
    X

    Vous devez avoir un compte en ligne sur le site des Nouvelles Calédoniennes pour pouvoir acheter du contenu. Veuillez vous connecter.

    J'AI DÉJA UN COMPTE
    Saisissez votre nom d'utilisateur pour LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes
    Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
    JE N'AI PAS DE COMPTE

    Vous avez besoin d'aide ? Vous souhaitez vous abonner, mais vous n'avez pas de carte bancaire ?
    Prenez contact directement avec le service abonnement au (+687) 27 09 65 ou en envoyant un e-mail au service abonnement.
  • VOS RÉACTIONS