• | Crée le 21.05.2020 à 17h50 | Mis à jour le 21.05.2020 à 17h50
    Imprimer
    Photo : Anthony Tejero

    Réglementer les conditions d’accès à la nature pour les visiteurs. La province des Îles y travaille de longue date dans le cadre de son code de l’environnement, en cours d’élaboration. Elle a d’ailleurs saisi le Conseil économique social et environnemental (Cese) pour qu’il étudie ce nouveau projet de réglementation. Et qui vient d'émettre un avis favorable.

    A travers ce texte, les Loyauté souhaitent soumettre aux touristes un régime d’autorisations préalables pour les activités de plaisance, de pêche ou touristiques et récréatives. La province travaille ainsi à la création de « servitudes écologiques et coutumières », qui seraient en quelque sorte des réserves dédiées au développement d’activités spécifiques. Dans ce cadre, l’accès à ces servitudes pourrait faire l’objet d’une « contrepartie monétaire » demandée aux visiteurs.
     

     

    Plus d'informations à lire dans votre édition de demain.

  • VOS RÉACTIONS