• | Crée le 27.03.2020 à 16h58 | Mis à jour le 27.03.2020 à 16h58
    Imprimer
    Photo J.-A.G.-L.

    Sept personnes ont été déférées et jugées en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Nouméa, ce vendredi, dans l'affaire du saccage de l'aéroport de La Tontouta. 

    Un huitième mis en cause, mineur, a été présenté à un magistrat et sera jugé prochainement. 

    Dans la nuit de dimanche à lundi, un groupe de personnes s'en sont violemment pris aux installations aéroportuaires, caillassant les vitres de l'aérogare et des voitures garées sur le parking. Au total, une quarantaine de véhicules - dont celui de la douane - ont été dégradés. 

    Le tribunal correctionnel a condamné l'un des instigateurs de ce saccage qui avait publié de nombreuses vidéos sur les réseaux sociaux, appelant les Calédoniens à se rassembler devant La Tontouta, à la peine de deux ans de prison, dont 18 mois avec sursis. Les juges ont décerné un mandat de dépôt à l'audience, synonyme d'incarcération immédiate. 

    Concernant les six autres prévenus, ils ont écopé de peines allant de six mois avec sursis (170 heures de TIG) à un an de prison dont six mois avec sursis. Ils ont été laissés libres à l'issue de l'audience. 

    Plus d'informations dans votre édition du week-end.

  • VOS RÉACTIONS