• © 2019 AFP | Crée le 22.03.2019 à 17h52 | Mis à jour le 22.03.2019 à 17h55
    Imprimer

    La Syrie a rejeté vendredi comme "une violation flagrante du droit international" la déclaration du président américain Donald Trump en faveur d'une reconnaissance de la souveraineté d'Israël sur la partie du plateau du Golan syrien occupée.

    "La position américaine sur la partie occupée du Golan syrien reflète clairement le mépris des Etats-Unis pour les règles internationales et leur violation flagrante du droit international", a déclaré une source du ministère des Affaires étrangères syrien à l'agence de presse officielle syrienne Sana.

  • VOS RÉACTIONS