fbpx
  • | Crée le 18.09.2018 à 17h55 | Mis à jour le 18.09.2018 à 18h07
    Imprimer
    Le général Christophe Marietti, commandant de la gendarmerie en Nouvelle-Calédonie, Eddie Lecourieux, le premier adjoint au maire en charge de la sécurité et Denis Bruel, le commissaire délégué à la République, étaient réunis, ce mardi après-midi à l'hôtel de ville, pour signer le protocole vigilance citoyenne. Photo : A.T.

    Après Dumbéa, Nouméa et Farino, la ville du Mont-Dore a officiellement rejoint, ce mardi après-midi, le protocole vigilance citoyenne, qui vise à associer les habitants à la sécurité de leur quartier. Ce dispositif sera d’abord lancé à Yahoué, à Saint-Michel, au Vallon-Dore et au Mont-Dore Sud.

    « On commence par ces secteurs où les conseils de quartier fonctionnent bien avec l’objectif, ensuite, de l’étendre à toute la commune », indique Eddie Lecourieux, le premier adjoint en charge de la sécurité, qui rappelle qu’il s’agit avant tout d’un « acte volontaire ».

    Plus d'informations à lire dans votre édition de demain mercredi, dans votre rubrique Grand Nouméa

     

    MERCI DE VOUS IDENTIFIER
    X

    Vous devez avoir un compte en ligne sur le site des Nouvelles Calédoniennes pour pouvoir acheter du contenu. Veuillez vous connecter.

    J'AI DÉJA UN COMPTE
    Saisissez votre nom d'utilisateur pour LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes
    Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
    JE N'AI PAS DE COMPTE

    Vous avez besoin d'aide ? Vous souhaitez vous abonner, mais vous n'avez pas de carte bancaire ?
    Prenez contact directement avec le service abonnement au (+687) 27 09 65 ou en envoyant un e-mail au service abonnement.
  • VOS RÉACTIONS