• | Crée le 02.03.2019 à 16h32 | Mis à jour le 02.03.2019 à 16h34
    Imprimer
    Photo : A.T.

    Ce samedi, le nouveau parti politique L'Eveil océanien a officiellement été créé au foyer wallisien de Nouméa. Avec son slogan « Cessons d'être passagers, soyons capitaines de notre destin », cette formation entend regrouper tous les Calédoniens d'origine wallisienne et futunienne ainsi que toutes les autres minorités ethniques qui se sentent exclues des institutions.

    Si l'Eveil océanien est un parti non-indépendantiste, son président ne souhaite pas pour autant donner de consigne de vote pour le prochain référendum. « Près de 90 % des Wallisiens et des Futuniens de Calédonie sont contre l'indépendance. Pour moi, nous sommes Français, donc la question ne se pose pas, estime Milakulo Tukumuli. Mais nous devons impérativement dépasser cette dualité. Pour nous, l'enjeu c'est le quotidien des gens pour une Calédonie plus juste et équitable. »

    L'objectif de L'Eveil océanien est de remporter au moins deux sièges à la province Sud à l'issue des élections du 12 mai prochain.

     

    Plus d'informations dans votre édition du lundi 4 mars, dans votre rubrique Pays.

  • VOS RÉACTIONS