• | Crée le 08.12.2018 à 11h51 | Mis à jour le 08.12.2018 à 14h01
    Imprimer

    « Vie chère », « monopoles », « égalité sociale » et « justice fiscale » : comme samedi dernier, une quarantaine de gilets jaunes se sont rassemblés ce matin à Moselle, au pied du gouvernement. Faisant écho aux « camarades de France, » les participants se sont ainsi succédé au micro, exprimant leur raz-le-bol général face au « système oligarchique ». « Comment le pain à Tahiti coûte 50 francs et ici il coûte 150 francs ? Comment ils ont des compagnies low cost qui se posent chez eux, et pas nous ? » interroge un intervenant. Pour cette seconde mobilisation, les gilets jaunes affichent leur solidarité avec le groupe « Marche pour le climat. » « Nous avons les mêmes revendications, souligne un jeune membre. L'environnement en fait partie. »

    Plus de détail dans notre édition de lundi.

  • VOS RÉACTIONS