• | Crée le 25.03.2019 à 16h43 | Mis à jour le 25.03.2019 à 19h13
    Imprimer
    Les 257 passagers du 787-9 d'United Airlines vont connaître une escale forcée à Nouméa où ils doivent être hébergés durant la nuit prochaine, le temps qu'un check-up complet de l'appareil soit effectué. Photo Twitter ryan roitman-waters

    [MàJ 17h40] On en sait un peu plus sur les circonstances de ce déroutage.

    D'après les informations recueillies à La Tontouta, ce sont les pilotes de l'appareil qui ont repéré des fumées dans le cockpit. Ils ont alors mis le cap sur La Tontouta, l'aéroport le plus proche.

    Les passagers ont utilisé les masques à oxygène. L'atterrissage du Boeing s'est déroulé sans encombre, comme en témoignent certains passagers de l'appareil sur les réseaux sociaux.

     

     

    Si le problème semble d'ores et déjà résolu, les procédures de sécurité imposent une vérification complète de l'appareil avant qu'il puisse redécoller.

    En conséquence, les 257 passagers du Dreamliner seront hébergés la nuit prochaine dans des hôtels à Nouméa.

    Capture écran FlightAware.com

    [16h45] Un Boeing 787-900 Dreamliner d'United Airlines qui effectuait la liaison Melbourne - Los Angeles a modifié son plan de vol et s'est posé à La Tontouta à 16 h 20.

    De la fumée se serait introduite à l'intérieur du cockpit, déclenchant automatiquement le dépoliement des masques à oxygène.

    L'appareil, qui transporte 257 passagers, doit effectuer les procédures de contrôle avant de repartir.

    C'est un 787-9 de ce type qui s'est posé à La Tontouta ce lundi après-midi ( Photo Flickr).

    Plus d'informations à venir.

  • VOS RÉACTIONS