fbpx
  • | Crée le 09.07.2020 à 16h48 | Mis à jour le 09.07.2020 à 19h26
    Imprimer
    Photo A. T.

    [MàJ 19h25] La cour vient de rendre son délibéré : 13 ans de réclusion pour le père et 2 ans de prison dont 1 an ferme sans mandat de dépôt pour la mère.

    Compte rendu d'audience complet dans votre édition de demain, en pages Pays.

    Le procès des parents accusés de viol et de non-dénonciation de crime sur l’une de leurs filles se poursuit aujourd’hui devant la cour d’assises.

    Ce jeudi matin, la mère qui a couvert les agissements de son mari pendant plus de quatre ans a témoigné. Elle a notamment expliqué ne pas l’avoir dénoncé par peur d’être frappée. L’accusé est en effet décrit par de nombreuses personnes comme un violent d’habitude. Elle a également expliqué dépendre entièrement de lui financièrement pour subvenir aux besoins de leurs trois filles.

    Cet après-midi, l’avocate générale Claire Lanet a pour sa part estimé que cette mère a fait le choix de « sacrifier » ses enfants pour qui elle n’a ni empathie, ni regrets. Elle a requis une peine de trois ans de prison ferme à son encontre.

    L’avocate générale a par ailleurs estimé que le père « ne pensait qu’à lui », n’éprouvant ni remords, ni culpabilité envers ses filles qu’il ne considère pas comme des victimes, mais comme des objets dont il dispose « froidement ». Une peine de 15 à 16 ans de réclusion a été requise.

    Compte rendu d'audience complet dans votre édition de demain, en pages Pays.

    MERCI DE VOUS IDENTIFIER
    X

    Vous devez avoir un compte en ligne sur le site des Nouvelles Calédoniennes pour pouvoir acheter du contenu. Veuillez vous connecter.

    J'AI DÉJA UN COMPTE
    Saisissez votre nom d'utilisateur pour LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes
    Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
    JE N'AI PAS DE COMPTE

    Vous avez besoin d'aide ? Vous souhaitez vous abonner, mais vous n'avez pas de carte bancaire ?
    Prenez contact directement avec le service abonnement au (+687) 27 09 65 ou en envoyant un e-mail au service abonnement.
  • VOS RÉACTIONS