• | Crée le 09.08.2018 à 11h24 | Mis à jour le 09.08.2018 à 22h44
    Photo DR

    A 19 ans, le jeune Calédonien ne pouvait pas rêver meilleur scénario. Alors qu'il rêvait de battre son record sur 50 m nage libre, voire d'entrer en finale, c'est finalement du relais 4x100m nage libre mixte qu'est venue la lumière pour Maxime Grousset.

    Quelques minutes après avoir été éliminé en demi-finale du 50 m nage libre (22"37 après avoir réalisé 22"48 en série), le sprinteur calédonien a conclu ses premiers championnats d'Europe élite par une médaille d'or.

    S'il n'a pas disputé la finale du relais dans laquelle Mehdy Metella, Jérémy Stravius, Marie Wattel et Charlotte Bonnet se sont illustrés, Maxime Grousset devient quand même champion d'Europe car, au même titre que Margaux Fabre et Béryl Gastaldello, il était de l'équipe qui, en série, a qualifié le relais pour la finale. S'offrant en prime une nouvelle course lancée sous les 49 secondes (48"93). Grandiose !

    Tous les détails dans Les Nouvelles calédoniennes de ce vendredi 10 août.

  • VOS RÉACTIONS