fbpx
  • © 2019 AFP | Crée le 12.11.2019 à 02h41 | Mis à jour le 12.11.2019 à 02h45
    Imprimer

    La Banque mondiale a annoncé lundi qu'elle mettait fin par précaution à un programme de formation professionnelle dans la province chinoise du Xinjiang, mais indiqué qu'une enquête interne avait conclu que les allégations de participation à la persécution par Pékin de la minorité ouïghoure étaient infondées.

    Le magazine Foreign Policy avait affirmé fin août qu'une école ayant reçu des fonds dans le cadre du prêt de 50 millions de dollars de la Banque mondiale avait acheté "des barbelés, des lance-grenades lacrymogènes et des gilets pare-balles" pour 30.000 dollars, mais n'avait pas établi formellement que ces achats avaient été réalisés avec l'argent du programme ou d'autres financements.

    MERCI DE VOUS IDENTIFIER
    X

    Vous devez avoir un compte en ligne sur le site des Nouvelles Calédoniennes pour pouvoir acheter du contenu. Veuillez vous connecter.

    J'AI DÉJA UN COMPTE
    Saisissez votre nom d'utilisateur pour LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes
    Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
    JE N'AI PAS DE COMPTE

    Vous avez besoin d'aide ? Vous souhaitez vous abonner, mais vous n'avez pas de carte bancaire ?
    Prenez contact directement avec le service abonnement au (+687) 27 09 65 ou en envoyant un e-mail au service abonnement.
  • VOS RÉACTIONS