• © 2020 AFP | Crée le 27.02.2020 à 21h18 | Mis à jour le 27.02.2020 à 21h20
    Imprimer

    La France a estimé jeudi que la mise en cause du comportement de ses soldats, accusés la veille par l'ambassadeur du Mali en France de "débordements" dans les quartiers chauds de Bamako, était "fausse, inacceptable et indécente".

    "Plutôt que de véhiculer et de propager de fausses accusations, nous attendons de l'ambassadeur du Mali qu'il mobilise toute son action pour la mise en œuvre des décisions du sommet de Pau et la réussite de tous", a indiqué le cabinet de la ministre des Armées, rappelant qu'il n'y a "quasiment plus de soldats français stationnés à Bamako" depuis août 2014.

  • VOS RÉACTIONS