• © 2016 AFP | Crée le 18.10.2016 à 21h46 | Mis à jour le 18.10.2016 à 21h50
    Imprimer

    Le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault a estimé mardi que la décision de reporter à avril 2018 l'élection présidentielle en République démocratique du Congo, prise sans l'aval de l'opposition, n'était "pas une réponse à la crise".

    "Renvoyer l'élection à 2018 ne règle pas le problème. Il n'y a qu'une façon de sortir de la crise, que le président (sortant Joseph Kabila) annonce qu'il ne se représente pas et qu'une date soit fixée pour l'élection", a déclaré M. Ayrault lors d'une rencontre avec la presse diplomatique.

  • VOS RÉACTIONS