• | Crée le 04.02.2020 à 11h44 | Mis à jour le 05.02.2020 à 09h40
    Imprimer

    Ancien président de l’Olympique Nouméa Natation, puis vice-président de la Ligue et vice-président du CTOS, Eric Verlaguet s’est éteint dans la nuit de lundi à mardi, à 61 ans.

    C'était un sportif, un dirigeant et un bénévole « qui ne manquait jamais une réunion ». Eric Verlaguet laisse derrière lui son épouse, ses deux enfants, et le souvenir d’un « homme très engagé dans le sport », souligne le président du CTOS (Comité territorial olympique et sportif), Charles Cali, dont Eric Verlaguet était encore le vice-président en charge du secteur sport santé. Avant, il avait dirigé l'Olympique Nouméa Natation, fondé par son père Guy. 

    « C’était quelqu’un de très investi », appuie la présidente du club Annick Karmann, avant de promettre « un hommage, sans doute avec une minute de silence et un discours », qui devrait avoir lieu le dimanche 23 février pour la 26e édition de la Traversée Anse Vata — Île aux Canards. « Une course créée par la famille Verlaguet, et qu’Eric a largement contribué à faire vivre pendant ses 24 premières éditions. » Le président de la Ligue, Jean-Claude Robin ajoute : « la natation calédonienne est en berne ». Il a bien connu Eric Verlaguet puisque celui-ci avait occupé la fonction de vice-président de la Ligue, « pendant plusieurs mandats ».  « Partir si vite, c’est dramatique », poursuit Robin, évoquant « un grand nom et une grande famille de l’ensemble du monde sportif ».

     

    Retrouvez plus d'informations dans votre journal de demain, mercredi 4 février

  • NOUS RECOMMANDONS
  • VOS RÉACTIONS