• | Crée le 10.07.2019 à 14h23 | Mis à jour le 10.07.2019 à 15h11
    Imprimer
    Les Fidjiennes possèdent quatre joueuses dans leur effectif qui évoluent aux Etats-Unis. (Photo F.L.)

    La lourde défaite avant-hier face aux Samoa (106-64) n’était pas qu’un accident de parcours. Ce mercredi, au Gym 2 Faleata, les Calédoniennes ont pourtant réalisé un bon début de match, agressives et mobiles en défense, tenant le score pendant les premières minutes.

    Puis les Fidjiennes ont appuyé au bon endroit et au bon moment, en transformant les maladresses offensives des Cagous en contre-attaques éclair à coup de longues passes en profondeur (10-18 à la fin du premier quart-temps).

    L’écart a bondi ensuite lors d’un temps faible des filles de Noah Tetuanui, incapables de peser en attaque et moins présentes au contact sous leur panier.

    Malgré un sursaut d’orgueil avec Yolande Luepak à trois points et Samantha Honda en contre (17-33, 17e), la mi-temps était sifflée avec près de 20 points d’écart (21-38).

    Au final, la « team NCL » concède le même tarif qu’à son premier match avec plus de 40 points d’écart au tableau d’affichage (40-82). Il faudrait un exploit pour qu’elle évite la dernière place de son groupe vendredi midi, face à Cook.

  • NOUS RECOMMANDONS
  • VOS RÉACTIONS