• A.F. | Crée le 10.07.2019 à 14h31 | Mis à jour le 10.07.2019 à 15h09
    Imprimer
    La bataille du milieu de terrain a été intense ce mercredi à Apia entre les Calédoniens (en gris) et les Salomonais. (Photo Anthony Fillet)

    Résultat inattendu et décevant pour la sélection féminine, battue 3-2 par Tonga ce mercredi en début d’après-midi aux Samoa pour son entrée dans le tournoi de football des Jeux du Pacifique.

    Les Calédoniennes ont pourtant mené deux fois : 1-0 grâce à l’attaquante Jackie Pahoa qui a repris sans contrôle un centre de Shaya Ihmeling (5e), puis 2-1 après un but de la meneuse de jeu Aurélie Lalié, lancée par Jackie Pahoa avant d’éliminer la gardienne (24e). C’était le score à la pause. Malheureusement, en seconde période, elles ont cédé à deux reprises (71e, 84e).

    « Notre football féminin est malade », regrettait, à chaud, le sélectionneur Michel Clarque, déçu par la prestation de ses joueuses. « Physiquement, les Tongiennes ont été meilleures que nous. Techniquement aussi… » Prochain match dans ce groupe A vendredi après-midi face aux Samoa américaines.

    Une heure plus tard, la sélection masculine s’est imposée 2-0 contre les Salomon dans un match particulièrement engagé. Le milieu Cédrick Sansot a notamment dû être soigné après un coup de coude reçu au visage : il a joué la quasi-totalité de la rencontre le visage bandé…

    Le premier but calédonien a été inscrit dans les arrêts de jeu de la première mi-temps par l’avant-centre Jean-Philippe Saïko, venu conclure, de près, un superbe travail de César Zéoula, lui-même bien relayé par Richard Sélé, passeur décisif depuis le côté droit.

    La seconde réalisation est elle aussi signée Saïko, d’un tir au sol déclenché à l’entrée de la surface en fin de partie.

    « On savait que si on répondait à leur défi physique, on gagnerait le match, parce que techniquement on sait ce qu'on vaut. Ils ont voulu mettre de l'impact, mais je pense qu'on est plus costauds qu'eux sur ce point… On a su mettre de l'impact tout en restant concentré, on ne s'est pas dispersé, on ne s'est pas énervé alors qu'on aurait pu. On a progressé dans les têtes », apprécie l'entraîneur, Thierry Sardo.

    C’est la deuxième victoire des Cagous dans le groupe B, deux jours après avoir renversé les Samoa américaines (5-0).

    Prochaine rencontre vendredi après-midi contre Fidji.

     

  • NOUS RECOMMANDONS
  • VOS RÉACTIONS