• | Crée le 12.06.2020 à 17h06 | Mis à jour le 12.06.2020 à 17h58
    Imprimer
    La plage de l'Aquarêve à côté de l'hôtel Méridien, au pied du Ouen Toro. Photo archives LNC

    Depuis hier, d'importants moyens maritimes et aériens sont déployés pour tenter de retrouver la personne disparue, mercredi, vers 16h30, naviguant dans la baie au-delà du platier Ricaudy. 

    Après une trentaine d’heures de recherches et « compte tenu de l’analyse de la situation », le gouvernment vient de décider d’arrêter les recherches ce vendredi, en fin de journée. 

    Pour rappel, la planche du disparu, ayant fortement dérivé au vu des conditions météorologiques, a été retrouvée à 19 nautiques, vers l'îlot Ronde . Son harnais « qui présentait des déchirures régulières sur les côtés droit et gauche, ainsi que des tissus humains, ont été repêchés à proximité de l'îlot Signal », indique ce soir le procureur de la République, Yves Dupas.

    Sur réquisitions du parquet, un spécialiste des requins a conclu à l'examen du harnais que les déchirures étaient compatibles avec l'attaque d'un requin-tigre, « au vu de la forme des morsures correspondant aux caractéristiques de sa dentition (dents de type encoche ) ». Par ailleurs, les recherches se poursuivent depuis le début de la matinée.

    Cette enquête est diligentée par le commissariat de police de Nouméa.

  • VOS RÉACTIONS