• | Crée le 24.03.2019 à 16h37 | Mis à jour le 24.03.2019 à 16h37
    Imprimer
    Vendredi après-midi, à la sortie d'un établissement scolaire de Païta, les gendarmes sont intervenus pour mettre fin à un début de bagarre. Photo A. T.

    Baston NC : la simple évocation de ce terme ne laisse personne indifférent à la sortie des lycées.

    Derrière ce mot-clé, qui se répand comme une traînée de poudre sur le web, se cache un phénomène grandissant chez certains jeunes : les bagarres filmées, publiées, puis commentées sur les plateformes et les réseaux sociaux, YouTube et Facebook en tête.

    Une surenchère qui alimente et attise la violence, en particulier sur les réseaux sociaux. Mais qu’en pensent les premiers concernés ? Cet engouement, inquiétant, est-il réel ?

    Reportage à Païta et à Nouméa.

    Face à ce fléau, le collectif des animateurs du numérique lance par ailleurs une pétition contre la haine sur internet.

    Et retrouvez un dossier complet sur ce phénomène dans votre édition de demain lundi, dans votre rubrique Pays.

     

  • VOS RÉACTIONS