• © 2019 AFP | Crée le 22.11.2019 à 03h11 | Mis à jour le 22.11.2019 à 03h15
    Imprimer

    WeWork, le géant des bureaux partagés qui a multiplié les déconvenues ces dernières semaines, a annoncé jeudi la suppression de quelque 2.400 emplois dans le monde, soit près de 20% de ses effectifs totaux (12.500 à fin juin).

    "Dans le cadre de notre (stratégie) de recentrage sur le coeur de métier de WeWork, et comme nous l'avions précédemment partagé avec les employés, la société procède aux licenciements nécessaires pour créer une organisation plus efficace", a indiqué une porte-parole de l'entreprise. Le plan social a commencé "il y a des semaines dans des régions du monde et s'est poursuivi cette semaine aux Etats-Unis. Cette réduction d’effectifs concerne environ 2. 400 employés dans le monde", a-t-elle ajouté.

  • VOS RÉACTIONS