Videos
  • Monique Legenne s’est installée à la Vallée-du-Tir, rue Dumont-D’Urville en 1978, dans une maison qu’elle a décidé de léguer au Secours catholique.

    Cette fervente paroissienne a commencé à animer les messes de l’église du Bon Pasteur, située dans le quartier. « Le prêtre était très content, il nous faisait confiance et puis on a vu que ça attirait du monde. »

    Un petit groupe d’animation pastorale se constitue autour d’elle au début des années 90. La suite logique, c’est la création d’une chorale, « Pierres vivantes », composée de jeunes filles du quartier.

    Les répétitions s’effectuent dans sa maison et les activités du groupe s’élargissent à la couture, à la cuisine ou à la préparation de camps de week-end et de voyages.

    Cette maison, chargée d’histoires, sera confiée aux bons soins du Secours catholique qui va y installer une fraternité : un lieu d’accueil et d’entraide pour les habitants du quartier, correspondant ainsi au vœu de son actuelle propriétaire.

    Mardi 02/06/2020
  • VOS RÉACTIONS