Videos
  • 161 milliards. C’est le montant du déficit de la balance commerciale de la Nouvelle-Calédonie pour l’année 2019.

    Hasard, 161 milliards, c’est également le montant des versements publics bruts (salaires des fonctionnaires, pensions de retraites, dépenses de fonctionnement, d’investissement et d’intervention des collectivités publiques et des forces armées.

    L’IEOM (institut d’émission d’outre-mer) a livré ce jeudi matin ces chiffres, à l’occasion de la présentation du rapport concernant la balance des paiements 2019 (consultable en ligne sur le site de l’IEOM). Ce déficit s’explique par le recul de l’activité métallurgique courant 2019, même si les exportations de minerai se sont accrues.

    Le chiffre s’explique également par d’importants investissements réalisés dans le secteur des transports : mise en place du réseau Tanéo avec l’achat de bus, acquisition des Airbus par Aircalin notamment.

    Mais ce déficit est également structurel : la taille du marché et les outils de production existant ne sont pas suffisants pour fournir le marché calédonien, qualifié de " marché de consommation ".

    Les chiffres de 2019 viennent seulement d’être rendus publics car leur collecte et leur analyse constituent un important travail.

    Écoutez les explications de Yann Caron, directeur de l’IEOM en Nouvelle-Calédonie.

    Jeudi 07/01/2021
  • VOS RÉACTIONS