fbpx
    Monde
  • © 2022 AFP | Crée le 24.11.2022 à 23h57 | Mis à jour le 25.11.2022 à 00h00
    Imprimer

    Un tribunal algérien a condamné à mort jeudi 49 personnes pour le lynchage en 2021 en Kabylie d'un homme accusé à tort de pyromanie, mais ces peines devraient être commuées en prison à vie en raison d'un moratoire sur les exécutions, a rapporté l'agence officielle.

    Les accusés ont été reconnus coupables du lynchage de Djamel Bensmail, qui s'était porté volontaire dans le village de Larbaa Nath Irathen, dans la préfecture de Tizi Ouzou (nord-est) pour aider à éteindre des incendies qui avaient fait 90 morts en moins d'une semaine en août 2021.

    Les médias avaient dans un premier temps fait état de 48 condamnations à la peine capitale, mais selon l'agence officielle APS il s'agit de 49.

    MERCI DE VOUS IDENTIFIER
    X

    Vous devez avoir un compte en ligne sur le site des Nouvelles Calédoniennes pour pouvoir acheter du contenu. Veuillez vous connecter.

    J'AI DÉJA UN COMPTE
    Saisissez votre nom d'utilisateur pour LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes
    Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
    JE N'AI PAS DE COMPTE

    Vous avez besoin d'aide ? Vous souhaitez vous abonner, mais vous n'avez pas de carte bancaire ?
    Prenez contact directement avec le service abonnement au (+687) 27 09 65 ou en envoyant un e-mail au service abonnement.
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE

     


  • VOS RÉACTIONS