fbpx
    Nouvelle Calédonie
  • Jean-Alexis Gallien-Lamarche | Crée le 11.09.2021 à 09h15 | Mis à jour le 11.09.2021 à 14h29
    Imprimer
    Le point sur la situation sanitaire en cette fin de week-end.  Photo JAG
    Lors de la conférence de presse de ce samedi matin, a été annoncée la détection de 148 nouveaux cas positifs vendredi, ce qui porte à 265 cas positifs confirmés par tests PCR depuis lundi. 

    Quatre personnes sont actuellement hospitalisées en réanimation. Huit sont isolées à l'hôtel après un test PCR positif. Et 26 à l'unité Covid du CHT. 

    Le gouvernement, "à la collégialité a décidé de l'administration d'une troisième dose de vaccin" qui va être étendue. Les plus de 65 ans qui ont reçu leur deuxième dose depuis 6 mois au moins peuvent se rendre dans n'importe quel centre de vaccination du territoire pour la recevoir. Elle doit permettre de renforcer leurs défenses immunitaires. Cela concerne également les résidents et personnels des EHPAD. 70% ont un schéma vaccinal complet dans ces établissements, précise Yannick Slamet. La personne décédée avait reçu la double dose, "elle présentait cependant de nombreuses comorbidités", indique Sébastien Mabon. 230 doses de rappel ont déjà été administrées. "Elle se poursuit également auprès des soignants", précise Yannick Slamet.

    Plus de 5 500 personnes ont été vaccinées vendredi, "ce qui permet de se protéger contre les formes graves de cette maladie", insiste le docteur Sébastien Mabon. Un point sur l'état de la couverture vaccinale sera fait lundi. Le gouvernement rappelle que plusieurs lieux de vaccination sont ouverts ce week-end, à Nouméa, Koumac, Hienghène, Houaïlou, Koné, Maré, Lifou, etc. et qu'il faut s'y rendre masqué en respectant les gestes barrière.

    300 volontaires pour la réserve sanitaire

    Par ailleurs, 300 personnes se sont manifestées pour constituer une réserve sanitaire locale, dont 230 personnels essentiellement du secteur médical, a également précisé Yannick Slamet. Elles seront prochainement appelées et les potentiels volontaires sont toujours les bienvenus.

    Un deuxième "drive" de dépistage va ouvrir à Nouméa

    Concernant le dépistage, un deuxième "drive" sera ouvert lundi matin à Rivière-Salée, sur le parking de la Cafat, pour les personnes présentant des symptômes. Les tests effectués sont désormais des tests antigéniques rapides et non plus des tests PCR. Ces derniers "doivent être économisés car ce sont les plus fiables", explique Yannick Slamet. "Pour pouvoir dépister le plus grand nombre de personnes, nous avons décidé de passer à des tests rapides d'orientation diagnostique", dont les résultats peuvent être disponibles au bout de 15 mn, explique Sébastien Mabon. "Il a un peu moins de sensibilité mais nous n'avons plus la possibilité de revenir au Covid-free pour l'instant, on peut donc se permettre de les utiliser" pour mesurer la diffusion du virus dans la population. "Nous avons énormément de tests" à disposition, indique le médecin. S'il "n'est pas prévu de déployer des autotests" sur le territoire, les tests rapides pourraient être mis à disposition de l'ensemble du personnel de santé, informe le médecin.  

    Les personnes testées positives "ne pourront pas toutes être rappelées", seuls les clusters le seront. "On leur demandera de s'isoler à domicile, d'informer les personnes avec lesquelles elles ont été en contact, qui devront rester à domicile" et se faire tester en cas de symptômes si le médecin le juge nécessaire. "Evitez d'appeler le 15" pour ne pas saturer les urgences, rappelle-t-il, conseillant à ceux qui sont inquiets ou qui ressentent des symptômes inhabituels d'appeler leur médecin généraliste, les centres médicaux et les numéros spéciaux Covid (05 02 02).

    À propos des renforts en provenance de la Métropole, "demain (dimanche) va arriver une équipe de la réserve sanitaire en éclairage" avant l'envoi de personnels, annonce Yannick Slamet. Compte-tenu de la situation de crise et du fait que le personnel soignant qui pourrait venir "est protégé", le gouvernement réfléchit à lever la quatorzaine ou la septaine pour ces personnes.

    "Si le confinement est respecté, on permettra aux services sanitaires de s'organiser"

    "Dans la configuration actuelle, le confinement sera prolongé", annonce Yannick Slamet, "d'autant que l'on constate que le confinement n'est aujourd'hui pas suffisamment respecté". "Si le confinement est parfaitement respecté, la diffusion du virus sera considérablement ralentie", souligne Sébastien Mabon. "Et on permettra aux services sanitaires de s'organiser." Le gouvernement n'exclut pas de rendre le confinement plus strict si nécessaire. 

    MERCI DE VOUS IDENTIFIER

    Vous devez avoir un compte en ligne sur le site des Nouvelles Calédoniennes pour pouvoir acheter du contenu. Veuillez vous connecter.

    J'AI DÉJA UN COMPTE
    Saisissez votre nom d'utilisateur pour LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes
    Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
    JE N'AI PAS DE COMPTE

    Vous avez besoin d'aide ? Vous souhaitez vous abonner, mais vous n'avez pas de carte bancaire ?
    Prenez contact directement avec le service abonnement au (+687) 27 09 65 ou en envoyant un e-mail au service abonnement.
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE

     


  • VOS RÉACTIONS