fbpx
    Nouvelle Calédonie
  • A.T. | Crée le 23.09.2022 à 10h40 | Mis à jour le 23.09.2022 à 10h48
    Imprimer
    À Lifou, le nouveau site de la baie d'Easo pour accueillir des croisiéristes a été inauguré, en juillet dernier, avant même la reprise de l'activité. Photo Archives LNC / Anthony Tejero
    Le gouvernement vient d’annoncer le retour de paquebots à Nouméa et à Lifou.

    L’information avait fuité dès le mois d’août par la compagnie australienne P & O Cruises qui annonçait que son navire Pacific Explorer fera son retour sur le Caillou dès le 4 octobre prochain.

    Une reprise que n’avait pas formellement confirmée le gouvernement jusqu’à ce vendredi matin, l’exécutif annonçant officiellement que "la Nouvelle-Calédonie ouvrira ses frontières maritimes au tourisme de croisière à partir du mardi 4 octobre 2022".

    Comme prévu, le Pacific explorer fera ainsi une escale de nuit à Nouméa, du 4 au 5 octobre, suivie d’une halte à Lifou, le 6 octobre.

    Des choix différents en fonction des îles

    Fin août, le gouvernement, interrogé sur le sujet, avait annoncé que seules Nouméa et Lifou s’étaient prononcées en faveur d’un retour des croisiéristes. Pour autant, d’importantes réflexions sont engagées sur les conditions de cette reprise.

    Interdire les plus gros navires pour adapter l’activité touristique à la taille des îles, diminuer le nombre de touchers de paquebots à l’année… " Tous ces sujets sont sur la table, il faut profiter de cette crise sanitaire pour repenser le développement de la croisière, expliquait alors Mickaël Forrest, membre du gouvernement en charge du tourisme. La question de la dimension des bateaux, c’est aussi une demande particulière des populations locales, notamment de Lifou. À Maré, c’est le réaménagement du port de Tadine, en cours d’étude, qui freine une éventuelle reprise. On doit écouter chaque partie prenante pour que la filière croisière puisse continuer à s’inscrire dans des perspectives nouvelles et sincères. "

    Les autorités de l'île des Pins s'orienteraient quant à elles vers un arrêt total ou du moins un ralentissement drastique de l'activité (avec un toucher par mois, voire tous les deux mois). 

    Pour rappel, le gouvernement avait décidé d’interrompre la venue des navires de croisière en Nouvelle-Calédonie le lundi 16 mars 2020, dans le cadre des mesures de prévention prises pour lutter contre la propagation de la Covid-19. 

    MERCI DE VOUS IDENTIFIER
    X

    Vous devez avoir un compte en ligne sur le site des Nouvelles Calédoniennes pour pouvoir acheter du contenu. Veuillez vous connecter.

    J'AI DÉJA UN COMPTE
    Saisissez votre nom d'utilisateur pour LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes
    Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
    JE N'AI PAS DE COMPTE

    Vous avez besoin d'aide ? Vous souhaitez vous abonner, mais vous n'avez pas de carte bancaire ?
    Prenez contact directement avec le service abonnement au (+687) 27 09 65 ou en envoyant un e-mail au service abonnement.
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE

     


  • VOS RÉACTIONS