France
  • | Crée le 15.07.2016 à 11h20 | Mis à jour le 15.07.2016 à 11h20
    Imprimer
    Le tourisme représente 7 % du PIB de la France et 2 millions d’emplois directs et indirects.

    Economie. Le ministre des Affaires étrangères et du Développement international Jean-Marc Ayrault a réuni mercredi une cinquantaine de professionnels pour le premier Comité d’urgence économique dédié au tourisme, et souhaité une « mobilisation générale » pour que la France « demeure » première destination touristique mondiale.

    « Les arrivées aériennes sur les dix premiers jours de juillet augmentent de 11 % en région mais restent en retrait à Paris et en Ile-de-France », a indiqué le ministre à l’issue de cette réunion destinée à prendre le pouls du secteur.

    Une prochaine réunion de ce comité aura lieu en octobre avant une conférence nationale du tourisme en novembre. « Il faut adapter notre offre. Nous avons abordé plusieurs points, notamment celui de la compétitivité des prix face à une clientèle française et européenne qui représente la majorité de la clientèle. » Jean-Marc Ayrault a aussi pointé l’importance de l’innovation qui doit toucher l’ensemble du secteur avant de se réjouir du fait que « malgré les conséquences des attentats mais aussi des mouvements sociaux, des inondations, le recul de la fréquentation est en train de s’estomper, progressivement et constamment ».

    Il a ensuite cité ensuite « l’Euro-2016 qui a permis aux hôtels en région de connaître des hausses significatives de 15 % de leurs revenus ».

    Le gouvernement espère atteindre « l’objectif ambitieux de 100 millions de touristes en 2020 ».

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS