Grand Nouméa
  • Aurélien Pol | Crée le 19.06.2019 à 04h25 | Mis à jour le 19.06.2019 à 10h33
    Imprimer
    Les responsables de la ville, et ceux des stands ainsi qu une partie des artistes de Païta se sont rencontrés la semaine dernière. Une occasion de faire un dernier point avant les grands shows de samedi. Photo Ville de Païta
    PAÏTA. La ville organisera la fête de la Musique sur le site de l’Arène du Sud, samedi. A la nuit tombée, les meilleurs artistes de la commune et du pays monteront sur scène : Gulaan, Govista, Mana, Gayulaz, Tyssia…

    J-3 avant la fête de la Musique de la ville. Proposé un samedi, cette fois-ci, l’événement devrait attirer les foules. « A Nouméa, ils le proposent vendredi », ne manque pas de rappeler, Marc Richer, le responsable du Dock socioculturel. D’autant plus que, sur les deux autres communes de l’agglomération, cette manifestation annuelle s’annonce d’une moindre ampleur (lire par ailleurs). « Tout l’événement se concentrera sur le parvis de l’Arène du Sud et sur la scène intérieure de la structure. L’objectif est de rassembler tout le monde sur un même point, pour qu’il y ait un important moment d’échange. Si on le dispatche dans plusieurs lieux, on perd cet esprit », poursuit-il. Sur les 26 groupes qui se produiront, 18 sont issus de la ville. « L’objectif premier de cette manifestation est de promouvoir nos artistes, il n’y a qu’à voir ce ratio ». D’ailleurs, l’organisation de cette fête de la Musique, qui existe depuis 1996 sur la commune, a un réel fil conducteur, une histoire.

    L’aventure débutera, à 9 heures, sur la scène extérieure. Une coutume est prévue pour l’ouverture. « Nous partirons de l’origine, avec les prestations des anciens, issus des premiers groupes de Païta, jusqu’aux meilleurs artistes du moment », lance Marc Richer. Les prestations de Pacific Bringe, Père Fils de Dumbéa, le groupe kanéka de Momo Kawa et Sol Drum de Canala s’enchaîneront.

    Gulaan, Mana et Gayulaz sur la scène intérieure

    Puis, en milieu de journée, des chants profanes et religieux seront présentés par quatre chorales de la ville. « Notamment avec des chants en langues océaniennes. » Les champions du Tremplin musical, issus des établissements scolaires de la commune, et les enfants de l’école de musique de Païta seront présents. « Il y aura beaucoup d’enfants sur scène, beaucoup de familles viendront », se satisfait Marc Richer.

    Dans l’après-midi, le slameur Simane, le groupe wallisien Togahau, Esperance et AEJP vont démontrer leurs talents. Pweyta Fusion, composé de musiciens de Black System, et le groupe de reggae et kaneka, Nepishoo, seront chargés d’inviter le public à se diriger vers l’Arène du Sud. « C’est un grand groupe ici. Dans notre fil conducteur, ils assurent le lien avec les artistes qui se produiront en intérieur. Cette année, à l’Arène, c’est la première fois qu’on atteint cette ampleur ».

    Dès 16 heures, les trois meilleurs groupes de Païta assureront une prestation : Govista, la Vallée de la Tam’s et les musiciens de reggae de Blackstone. « C’est la première fois qu’ils joueront sur une scène de standing international. Dans notre histoire, ils indiquent aux autres artistes la voie à suivre. Puis nous achèverons l’événement avec les meilleurs artistes du pays : Gayulaz et Tyssia, Julia Paul, Gulaan et Mana qui montrent le bout du chemin dans la musique locale », conclut Marc Richer.

    Près d’une vingtaine de stands d’associations et d’artisans de la commune vont être implantés sur place : produits vivriers, de la mer, objets artisanaux… seront proposés. « Il faut venir tôt, il n’y en aura pas pour tout le monde ».

    Des cars achemineront gratuitement les visiteurs jusqu’à Naniouni, Tontouta et le mont Mou, dès 22 h 30. Place aux shows !

     


     

    Pour fêter la musique au Mont-Dore, ça se passe à Gaëtan-Brini

     

    Le groupe Track’n Art se produira sur scène à la première édition de la fête de la Musique de la Résidence Gaëtan-Brini. Photo DR

     

    MONT-DORE. A la maison de retraite Gaëtan-Brini de Mouirange, tout le monde est dans les starting-blocks. La résidence organise sa première édition de la fête de la Musique, samedi. Concrètement, c’est la seule manifestation de ce type sur la commune ce week-end. « Depuis un moment, nous amenons les évènements auprès de nos résidents. Il y a eu le marché de Noël, Pâques, etc. Tout simplement parce que certains ont des difficultés à se déplacer. On ne peut pas tous les transporter. Lorsque je leur ai parlé de ce projet, il y a eu un engouement général », souligne Pierre Vallance, le directeur technique de la maison de retraite, satisfait.

    Le site ouvrira ses portes dès 13 heures, avec la prestation de la Fanfare Malawi. « C’est la plus festive de Nouvelle-Calédonie, ils jouent en se déplaçant. C’est très sympa. Ils sont très appréciés », indique Pierre Vallance.

    Une soirée karaoké au Vallon-Dore

    A 14 heures, le groupe L’Harmonie du Caillou se produira sur une scène de 24 mètres carrés, prêtée par la municipalité. « Ils comptent dans leur répertoire des chansons françaises et espagnoles, ainsi que des musiques de film. » A 15 heures, Track’N Art proposera des reprises de rock et de pop rock. La compagnie de théâtre Ouh La La, qui montera sur scène à 16 heures, clôturera l’évènement. « C’est un pari que j’ai fait, une sorte de pièce. Des musiques vont être lancées, et les acteurs improvisent alors des scènes sur ces sons. C’est très sympa ».

    Des résidents de la maison de retraite Azur Santé de Robinson et du foyer Paul-Reznik seront présents. La manifestation est gratuite et ouverte à tous. Vendredi soir, la ville mettra en place une soirée karaoké à la salle des communautés du Vallon-Dore, entre 18 heures et 22 heures. Des châteaux gonflables seront mis à disposition gratuitement, entre 16 heures et 20 heures.

    Repères

    Le programme sur la scène extérieure

    Plusieurs groupes vont s’enchaîner sur le parvis de l’Arène du Sud, de 9 heures à 16 heures. Les anciens de la commune ouvriront la marche sur la scène extérieure. Les artistes se présenteront dans l’ordre suivant : Pacific Bringe, Père Fils de Dumbéa, Momo Kawa, Sol Drum de Canala, quatre chorales de la commune, les champions du Tremplin musical, deux groupes de l’école de musique de Païta, Simane Wenethem de Nouméa, Togahau, Esperance, AEJP et Pweyta Fusion.

    ... Et sur la scène intérieure

    L’Arène du Sud ouvrira ses portes dès 16 heures. Les meilleurs artistes de Païta et du pays s’y produiront : Govista, la Vallée de la Tams et Blackstone Junior. Les têtes d’affiche suivront : Gayulaz et Tyssia, Julia Paul, Gulaan à 19 heures. Mana clôturera la soirée.

    Dumbéa et la fête de la Musique

    La ville prévoit des animations pour la fête de la Musique dans le cadre du Festival en quartier, qui se déroule au terrain de sport de Jacarandas et à l’école Louis-Bénébig. Voir notre édition de mardi.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS