Mer & lagon
  • LNC | Crée le 12.03.2003 à 21h00 | Mis à jour le 23.07.2016 à 15h37
    Imprimer
    Le «Pacific Islander II», mis en service en février, a effectué hier sa première escale à Nouméa dans le cadre de son voyage inaugural.

    Ce navire flambant neuf remplace l'ancien Pacific Islander. Pour sa première touchée en Nouvelle-Calédonie, il amenait trente conteneurs pleins, quarante-cinq vides, 180 véhicules, du fret principalement constitué de fardeaux comprenant des rouleaux de tôle, des pièces détachées et de la ferraille. Les véhicules proviennent de constructeurs asiatiques des marques Mitsubishi, Kia, Hyundai, Mazda, Subaru, Nissan et Suzuki.Lorsqu'il repartira, le Pacific Islander II emportera trois conteneurs frigorifiques de thon blanc de Calédonie destiné aux conserveries de Pago Pago, et du divers (notamment des caisses de médicaments et des vêtements) pour la Polynésie française.Quatre navires sur la ligneLe navire, consigné chez l'Agence maritime du rond-point du Pacifique (AMRPP) reviendra tous les quinze jours à Nouméa. A raison de deux touchées par mois, il amènera des produits d'importation d'origine asiatique lors de la première et chargera lors de la deuxième des produits du nickel à Doniambo, destinés aux fonderies d'Asie. Il emmènera chaque fois, à l'export, entre 4 000 et 5 000 tonnes de ferronickels représentant environ 250 conteneurs. Après son chargement de Doniambo, il sera de retour à Nouméa le 9 mai. Entre-temps, le Coral Islander II et le Kyowa Hibiscus, de la même compagnie, la Greater Bali Hai, auront effectué le même travail. Avec le Kyowa Cattleya, ce sont quatre navires qui tourneront en permanence sur la ligne. Grande capacitéLe Pacific Islander II est le sister-ship du Coral Islander II (en service depuis novembre 2002). Ces nouveaux navires, d'un port en lourd de 17 500 tonnes, sont plus grands, plus rapides que les anciens navires du même nom (Coral Islander et Pacific Islander). Ils ont aussi de plus grandes grues et une rampe qui permet de charger et décharger des voitures ou d'autres véhicules. Ces équipements et la grande capacité de ces navires facilitent le transport de conteneurs, de véhicules et de marchandises non conteneurisées, répandues dans la région du Pacifique sud.La première escale du Pacific Islander II a été marquée, hier soir, par un cocktail à bord, auquel ont été conviés les clients importateurs et exportateurs, les représentants des autorités et des scientifiques de l'Institut de recherche pour le développement car des enregistreurs de mesures de température et de salinité de l'eau de mer équipent certains navires de la ligne. La procédure d'installation est en cours pour le Pacific Islander II.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS