Mer
  • Les visites successives, mais relativement rares, des scientifiques aux îles Chesterfield permettent de mieux connaître aujourd'hui la faune qui peuple cet endroit. L'un des chercheurs, le docteur Philippe Borsa, de l'Institut de recherche pour le développement (IRD) regrette l'absence de protection de cette zone de reproduction importante de la mer du Corail.

    MERCI DE VOUS IDENTIFIER

    Vous devez avoir un compte en ligne sur le site des Nouvelles Calédoniennes pour pouvoir acheter du contenu. Veuillez vous connecter.

    J'AI DÉJA UN COMPTE
    Saisissez votre nom d'utilisateur pour LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes
    Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
    JE N'AI PAS DE COMPTE

    Vous avez besoin d'aide ? Vous souhaitez vous abonner, mais vous n'avez pas de carte bancaire ?
    Prenez contact directement avec le service abonnement au (+687) 27 09 65 ou en envoyant un e-mail au service abonnement.
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE

     


  • VOS RÉACTIONS