Nouvelle Calédonie
  • Yann Mainguet | Crée le 22.12.2018 à 04h25 | Mis à jour le 23.12.2018 à 09h23
    Imprimer
    Arrivées le matin même de Nouvelle-Zélande, huîtres et moules ont très vite gagné hier les étals de grandes surfaces. Photos Julien Cinier
    Consommation. Le volume est impressionnant : 50 tonnes d’huîtres, de moules et de saumon ont été embarquées à Auckland, à destination de grandes surfaces calédoniennes.

    Le père Noël sur son traîneau chargé de cadeaux a pris l’habitude d’arriver par les airs. Des produits frais, aussi. A 6 h 15 tapantes hier matin, un avion-cargo de la compagnie de fret DHL, en provenance d’Auckland, s’est posé sur la piste de l’aéroport de La Tontouta. Un Boeing 767 rempli de délices : 50 tonnes d’huîtres, moules, saumon principalement, et des dindes. Aucun doute, le 25 décembre approche.

    Près du tarmac, dans la zone dédiée au débarquement des marchandises, l’affaire n’a pas traîné. En à peine une heure et demie, les formalités administratives ont été réglées, les palettes réceptionnées, la température des colis contrôlée, les camions frigorifiques chargés... Les équipes étaient en place. Et très vite dans la matinée, des étals des magasins Géant, Casino et Leader Price mais aussi Carrefour, Carrefour Market, et Carrefour Express, se sont colorés des saveurs de la mer NZ. L’histoire dit même que, selon un témoin, des gens sont repartis avec un chariot plein. « Des personnes passent des commandes », remarque Guy Le Pape, directeur commercial du groupe SCIE pour les enseignes Géant, Casino, Leader Price. En Nouvelle-Calédonie, « les huîtres et les moules sont des produits très attendus ». Les amateurs n’hésitent d’ailleurs pas à « se renseigner sur les calibres et sur les prix ». Confirmation du côté de chez Carrefour. « Les Calédoniens sont très consommateurs de moules vertes de Nouvelle-Zélande » souligne Carole Durand, responsable « produits frais ». « Huîtres, moules, saumon, c’est ici une valeur sûre pour le repas de Noël ».

    Récoltés en milieu de semaine

    Venue du « pays du long nuage blanc », cette cargaison de 50 tonnes en vue des festivités autour du sapin illuminé représente une première. L’intermédiaire, la société chargée des relations avec le transporteur, a combiné les demandes des grandes surfaces. D’où l’imposant volume à répartir entre les enseignes.

    Une telle démarche exige bien sûr une belle anticipation. Au moins six mois avant la livraison, d’après les échos. Les multiples procédures administratives doivent être suivies à la lettre. « Les commandes se font en juin, et la confirmation en septembre », observe Carole Durand. Le producteur néo-zélandais, ostréiculteur et mytiliculteur, œuvre sur des parcs en pleine mer, notamment près de Coromandel, sur l’île du Nord. Ce marin, « c’est quelqu’un avec qui nous travaillons depuis longtemps », note Guy Le Pape, dont le groupe a réceptionné hier vingt-cinq tonnes. Une visite sur place a d’ailleurs été programmée cette année afin de définir le calibre des produits et les emballages idoines. D’après les informations fournies, les mollusques destinés à la Nouvelle-Calédonie ont été récoltés en milieu de semaine. Fraîcheur, fraîcheur. Directement sortis de l’eau et placés dans l’avion, diraient les commerçants. Qui s’attendent à un rush dans les rayons aujourd’hui, trois jours avant le passage du vieil homme barbu.

    Repères

    A ne pas manquer

    Noël est la période au cours de laquelle est réalisé le plus gros chiffre d’affaires de l’année en grandes surfaces. Les produits ont des valeurs unitaires plus élevées, à l’image du foie gras, le nombre de clients en magasin est multiplié... Bref, pour tout gérant, aucun pépin n’est autorisé durant cette période. Qui démarre traditionnellement mi-novembre. « La morosité économique, le marasme », selon un cadre, ont retardé ces achats, vers le 7 décembre.

    Poisson du Sud

    Le saumon arrivé hier matin est un produit, non pas du Nord de la Nouvelle-Zélande comme les huîtres et les moules, mais de l’île du Sud. Le poisson est préparé dans une usine à Nelson.

  • MEDIAS ASSOCIÉS
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS