Nouvelle Calédonie
  • J.-A.G.-L. | Crée le 05.02.2019 à 04h25 | Mis à jour le 05.02.2019 à 15h59
    Imprimer
    La pêche aux crabes de palétuviers est désormais rouverte pour le plus grand bonheur de tous les Calédoniens. Archives LNC

    CONSOMMATION. C’était un moment particulièrement attendu des amateurs et pêcheurs de crabes de palétuviers. Depuis samedi, la pêche et, a fortiori, la commercialisation du crustacé, est de nouveau autorisée sur la Grande Terre après deux mois d’interdiction. La chair du crabe de palétuvier est très appréciée des Calédoniens qui affectionnent le pêcher depuis le littoral.

    Ce week-end, seulement une cinquantaine de kilos de crabes s’est retrouvée sur les étals des poissonniers du marché de Nouméa et s’est vendue en un temps record. Un mets qui se commercialise à un prix encore élevé - 3 000 francs le kilo - même si le tarif devrait prochainement chuter avec l’arrivée de la saison fraîche.

    L’interdiction de la pêche aux crabes de palétuviers (1er décembre au 31 janvier) vise à préserver cette ressource emblématique du territoire. En cas d’infraction, l’amende peut s’élever à 2,5 millions de francs en province Sud. Quant aux restaurateurs, ils doivent préciser durant la période d’interdiction qu’il s’agit de crabes importés pour éviter tout signalement erroné. A noter que ce mois de février marque le retour d’un autre mets apprécié : le picot, dont la vente était interdite depuis septembre.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS