fbpx
    Nouvelle Calédonie
  • Florent Caffery florent.caffery@lnc.nc | Crée le 05.12.2022 à 19h35 | Mis à jour le 05.12.2022 à 19h35
    Imprimer
    Le salon dure jusqu'au 11 décembre. Photo Florent Caffery
    Une cinquantaine d'artisans proposent leurs produits jusqu'en fin de semaine. Malgré un démarrage poussif, certains restent optimistes.

    Dans les allées du salon de Noël de l'artisanat, à la Maison de l'artisanat, on ne se bouscule pas vraiment en ce lundi après-midi. "On s'en doutait, assure Claudie, devant le stand Laser Art Pacific. Beaucoup de vacanciers repartent et les achats de Noël vont se faire un peu plus tard. Je pense que le week-end prochain sera plus animé." A quelques pas, Céline et ses produits naturels des Jardins du Cap, s'estiment satisfaits : "Il ne faut pas toujours voir les choses en noir. C'est la première fois que je participe à ce salon, je suis contente des premiers jours." Autour de savons et dentifrices naturels, Céline convient que "tout augmente et pour nous aussi", mais considère qu'il s'agit surtout "de l'éducation du consommateur, de la manière dont il veut acheter et utiliser des produits". Un discours optimiste pas forcément partagé par Dominique de Dom Encadrement et Sylvie, peintre. "En neuf années de présence sur ce salon, c'est le démarrage le plus calme que j'ai pu connaître, considère Dominique. Les gens font très attention à leurs dépenses. Cette année, le coût de l'alimentaire a augmenté, sans parler de l'énergie et de l'essence. La priorité, c'est de remplir son frigo, on peut le comprendre."

    La concurrence d'autres salons

    Il n'empêche que la frustration est importante, d'autant que les produits proposés privilégient la qualité à la quantité. "Nous sommes artisans, complète Dominique, on ne produit pas à la chaîne. Ce que j'ai ramené sur ce salon, c'est mon stock. Je mise beaucoup sur ces journées, même si heureusement je suis à la retraite et moins dépendante des ventes que des jeunes qui se lancent." Sylvie pointe aussi "la multiplication des salons. Il y a une vraie concurrence, c'est difficile de se faire sa place".

    MERCI DE VOUS IDENTIFIER
    X

    Vous devez avoir un compte en ligne sur le site des Nouvelles Calédoniennes pour pouvoir acheter du contenu. Veuillez vous connecter.

    J'AI DÉJA UN COMPTE
    Saisissez votre nom d'utilisateur pour LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes
    Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
    JE N'AI PAS DE COMPTE

    Vous avez besoin d'aide ? Vous souhaitez vous abonner, mais vous n'avez pas de carte bancaire ?
    Prenez contact directement avec le service abonnement au (+687) 27 09 65 ou en envoyant un e-mail au service abonnement.
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE

     


  • VOS RÉACTIONS