Nouvelle Calédonie
  • | Crée le 14.06.2019 à 04h25 | Mis à jour le 14.06.2019 à 04h25
    Imprimer

    Le tribunal, qui avait évoqué l’affaire la semaine dernière, a rendu son délibéré, hier. Un habitant de l’île des Pins de 44 ans, jugé pour un incendie involontaire, en janvier dernier, a été condamné à deux mois de prison avec sursis. Selon ses dires, il avait réalisé un écobuage avant de l’éteindre. Mais le lendemain, les braises s’étaient ravivées, provoquant un violent incendie. En cinq jours, les flammes avaient dévasté plus de 300 hectares de végétation. De très importants moyens avaient été mobilisés pour venir à bout des flammes : pompiers de l’aéroport, employés communaux et bénévoles. Le quadragénaire devra également indemniser la mairie de l’île des Pins à hauteur de 550 000 francs.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS